Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > CONFÈRENCE, JE DOUTE, DONC JE CROIS

CONFÈRENCE, JE DOUTE, DONC JE CROIS

Le doute a-t-il une place dans la foi  ? Les termes de crise et de doute ne revêtent généralement pas une connotation positive. Dans une conférence organisée par l’Atelier Œcuménique de Théologie (AOT), le philosophe Stève Bobillier s’est attelé à démontrer que tous deux possèdent des vertus utiles à la progression de l’être humain. Compte-rendu de Myriam Bettens.

« Le doute n’est pas la négation de Dieu », affirme Stève Bobillier à la petite assemblée réunie le 10 novembre au Centre Protestant de la Jonction. Au contraire, n’avoir aucun doute serait plutôt inquiétant et dénoterait une importante propension à l’intégrisme. D’ailleurs, les plus grands mystiques sont familiers de cet état d’incertitude. Pour préciser en quoi cette condition nous habite tous, croyants ou pas, le bioéthicien pour la Conférence des évêques suisses s’est demandé s’il existait aujourd’hui quelque chose dont nous pouvions être certains.

Entre opinion et vérité

L’exploration de cette question et la réponse à lui apporter passent par l’analyse de ce qu’est une croyance et, plus largement, de son lien à la vérité. Pour ce faire, Stève Bobillier revient à son domaine de compétence, la philosophie, et s’appuie sur les trois degrés de la croyance définis par Kant: l’opinion, la foi et la science. Alors que la vérité demeure universelle, donc valable pour tous indépendamment de celui qui la conçoit, l’opinion reste un avis propre et ne devrait pas s’élever au statut de vérité. Déjà en 1830, Arthur Schopenhauer décrivait dans son ouvrage, L’art d’avoir toujours raison, l’essence de l’opinion par ces mots : « Ce qu’on qualifie d’opinion commune est, à bien l’examiner, l’opinion de deux ou trois personnes […] auxquelles on a fait la politesse de croire qu’ils l’avaient examinée à fond […] ». Comme le souligne Stève Bobillier, c’est « en affirmant détenir la vérité qu’on s’en éloigne le plus ». Même s’il est vrai que celle-ci n’est jamais évidente à définir, cette difficulté à la saisir ne signifie pas pour autant qu’elle n’existe pas.

Différents degrés de croyance

Entre ces deux pôles, la science et la foi sont aussi comprises comme deux formes de croyances. Plusieurs différences les distinguent néanmoins. La première des deux existe, de fait, pour tous (p. ex. lois de la physique) et peut légitimement s’imposer comme vraie. En d’autres termes, on la considère comme une vérité factuelle, observable dans la réalité. La foi, quant à elle, ne peut être imposée à autrui. « Celle-ci n’a ni la faiblesse d’une opinion ni la force d’une certitude, mais revêt la forme d’une évidence. Un savoir intérieur et intuitif », développe le philosophe. Une des particularités du 20e siècle est d’avoir érigé la science en vérité absolue en laquelle nos sociétés avaient une foi aveugle. Or, force est de constater que « nous vivons dans un monde de crises et celles-ci s’accélèrent ».

Le lieu du discernement

Le doute va grandissant et dépasse largement les domaines couverts par la science. Pourtant, les crises, moteur d’incertitudes, ne sont pas « en soi quelque chose de négatif. Issu du grec krisis, étymologiquement parlant, le mot recouvre les sens de décision et de jugement », autrement dit cette rupture offre l’opportunité « de sortir d’une voie toute tracée pour se remettre en question ». Arthur Schopenhauer rappelle également cette nécessité, sans quoi : « […] Le petit nombre de ceux qui sont doués de sens critique sont forcés de se taire ; et ceux qui ont droit à la parole sont ceux qui, totalement incapables de se former des opinions propres et un jugement propre, ne sont que l’écho des opinions d’autrui : ils n’en sont que plus ardents et plus intolérants à les défendre ».

Doute et foi

L’incertitude et le doute font partie intégrante du processus de progression de la connaissance et, plus largement, de la vie humaine. Se laisser effleurer par le doute, c’est d’une part, savoir discerner les potentialités dans un monde en crise et, d’autre part permettre à la foi de germer.

                                                            Myriam Bettens, paru dans le Courrier pastoral de décembre 2021

Image: Auguste Rodin: Le Penseur, Hôtel Biron, Jardin du Musée Rodin, Paris VIIe, France.Wikimedia

 

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
22/01 ─ isabelle Je te remercie Seigneur pour ce que tu es entrain de faire pour mon Papa Antonio, je te rends grâce et je te loue. Je commande maintenant à la maladie de Charcot de partir définitivement de son corps, et j'ordonne a ses muscles de reprendre leur place et à la douleur de partir. Au nom de Jésus. Amen.221/01 ─ Minre merci de prier avec moi le Seigneur afin que je connaisse à nouveau la joie de la maternité221/01 ─ Michelle Mon Seigneur, mon mari et moi sommes fatigue..beaucoup des problemes. Je viens ver toi pour te supplier de nous benir, de aider a mon mari a son travail et de m'apporter la gueriosn du corps et du coeur. Je te prie pour debloque chaque obstacle dans le travail de mon mari. Gueirs nous s de toutes les maladies de l'esprit, de l'ame et du corps. Merc220/01 ─ Alexa Bonjour, je m’appelle Alexa, le 28 décembre prise d’une colère j’ai eu des actes incontrôlables et j’ai mis ma conjointe dehors de notre maison, dans cet actes de faiblesse j’ai perdu la personne la plus chère à mon coeur. Mon intention de prière est que Iris, revienne à mes côtés pour toujours et que nous vivions cet amour pur encore219/01 ─ J. Seigneur, dissous les secrets de famille, nourris les paroles de vérité(s), encourage les échanges libérateurs au détriment des silences pesants et destructeurs.418/01 ─ Hans Josef Erich Je supplie notre Seigneur et la Sainte Vierge Marie d'aider mon petit fils Antoine, âgé de 3 ans, qui a été hospitalisé ce jour et subira demain matin une très importante intervention chirurgicale pour déplacer une artère cardiovasculaire. C'est la 2ème fois qu'il sera opéré pour ce grave et sérieux problème. Dieu tout puissant aidez-le. Merci. 518/01 ─ Franck frabrice Je suis tombé par hasard sur votre portail en cherchant un lieu pour prier ensemble Ma femme veut me quitter et je l'aime On s'est marié à l'église, je ne veut pas de divorce. Prier pour la stabilité, le renouveau de notre couple Prier pour notre union et la paix dans notre foyer Amennnn517/01 ─ Jean-François Priez pour que je ne sois pas vacciné demain si cela est possible et que ce ne soit pas dangereux pour ma santé.414/01 ─ J. Seigneur, rassemble les familles divisées, nourris la véritable écoute. Aide-nous à sortir de nos intérêts personnels, des violences au profit de la solidarité et de la compréhension enrichissant les liens sociaux. Ouvre les portes du coeur et de l’authenticité, du respect, de l’entraide et de la diversité.813/01 ─ Severine S'il vous plait priez pour mon mari et moi pour que nous puissions avoir un enfant et je vous presente aussi le concour de mon mari7