Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > EXIT, ou la porte de sortie du désespoir…

EXIT, ou la porte de sortie du désespoir…

L’abbé Alain-René Arbez de l’accompagnent d’une personne après sa demande d’assistance au suicide auprès de l’association Exit.

En Suisse 400 personnes ont fait appel l’an passé au suicide assisté, légalement autorisé depuis des années. EXIT se présente ainsi comme une « organisation philanthropique » offrant à ceux et celles qui le désirent de pouvoir « mourir dans la dignité ». Toute une démarche doit en principe être entreprise, avec des autorisations médicales avant d’obtenir le feu vert. Pourtant, des cas limite ont été signalés ouvrant la possibilité à des dérives.

Mon mari s’est inscrit à Exit

On m’appelle un jour au téléphone : une femme désespérée, qui me dit en pleurant que son mari, malade, s’est inscrit à Exit. Elle a fait appel à moi sur la recommandation d’un de ses amis habitant ma paroisse précédente. Je me rends le lendemain au domicile du couple. Cette femme m’accueille à la porte et me dit : je viens d’apprendre ces jours-ci que mon mari s’est inscrit à Exit, je suis bouleversée, il ne supporte pas d’être atteint d’un cancer généralisé et il veut abréger sa fin de vie.  Elle me conduit au chevet de son mari, qui s’appelle Joseph, et n’a vraiment pas très bonne mine, marqué par la maladie. Une pile de boîtes de médicaments s’entasse sur sa table de chevet. La télé passe un film à l’eau de rose.

À son écoute

Nous commençons alors une discussion, je me mets à son écoute et Joseph me déverse toute sa révolte envers la vie. Cependant, il a deux enfants qui vivent à l’étranger, il est grand-père, sa femme est à ses côtés jour et nuit, il ne souffre pas excessivement de son cancer, mais il veut en finir au plus vite, car, dit-il, « je ne supporte pas d’être malade ! ».

Une brillante carrière

Je comprends en l’écoutant que Joseph a été un homme qui avait tout réussi : brillante carrière, standing haut de gamme, situation florissante, famille gratifiante, belle villa et train de vie, mais, lorsqu’il apprend le diagnostic médical, pour lui tout s’écroule. Renversé brutalement de son piédestal social, son personnage vole en éclat, malgré l’amour de son épouse et la réussite de ses enfants.

Les raisons de son choix

De semaine en semaine, je suis revenu parler avec lui régulièrement, pour qu’il découvre par lui-même les raisons de son choix de se faire donner la mort. Puis, au fil des échanges et des moments forts, sa perception de la situation a évolué. Il a bien senti qu’il n’y avait aucun jugement de ma part sur son attitude présente, seulement un témoignage de conviction et de foi, et l’échange a débouché sur de vraies questions de spiritualité.

De semaine en semaine, Joseph a retrouvé son espace intérieur, il a compris la logique de son cheminement désespéré, ce qui l’a fait renoncer finalement à Exit, dont il s’est désinscrit ; cela, après les retrouvailles paisibles d’une relation retrouvée au Dieu créateur et sauveur.

Entre les mains de Dieu

Une année après notre toute première rencontre, Joseph quittait ce monde, réconforté par les sacrements, intérieurement dénoué et délivré de sa révolte, se retrouvant de nouveau en harmonie avec les siens réunis à ses côtés. Il s’était remis entre les mains de Dieu et avait librement associé au Christ les souffrances dues à son état, avec la conviction d’avoir recouvré son être profond au-delà du masque social, apaisé face à la mort, ce qui était un pas décisif et déjà un authentique avant-goût de la vraie vie.

Abbé Alain René Arbez, février 2020

En lien: Conférence des évêques suisses Pastorale et suicide assisté

Image: Ian Espinosa Unsplash

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
26/03 ─ catherine Mon Seigneur, bénissez nos familles, nos amis, nos ennemis. Pardon pour notre orgueil sans intérêt. Ayez pitié de L. que tu aimes. Amen725/03 ─ NIcole Nous prions pour un ami réfugié qui se trouve en ce moment aux soins intensifs. A l'AGORA, il chemine avec nous depuis plus de 15 années. Nous avons partagé tant d'événements avec lui. Nous souhaitons le soutenir dans ce moment si difficile pour tous.724/03 ─ Marie-Thérèse Seigneur je vous offre ma prière pour venir en aide à cette famille avec 3 petits enfants et dont le papa est dorénavant sans travail en raison de cet horrible virus. Je prie tous les jours pour eux et pour tous les soignants et pour tous nos prêtres. Seigneur donne-moi suffisamment de travail pour les aider.924/03 ─ Barbara Prions pour Béatrice et sa famille qui a perdu son papa cette nuit et pour ses 2 fils qui ont travaillé en hôpital et qui sont infectés du COVID19. Merci à toutes et tous de vous joindre à moi.622/03 ─ Christine Pour le pays de Madagascar, pays pauvre qui n'a pas les mêmes infrastructures qu'en Europe et qui a plusieures personnes avec le coronavirus.522/03 ─ paula POUR NOTRE ÉVÊQUE CHARLES MOREROD ,NOTRE VICAIRE L'ABBÉ PASCAL DESTHIEUX ,ET TOUT LES PRÊTRES QUE LE SEIGNEUR AIE MISÉRICORDE ET LES BÉNISSE,PRIONS LE SEIGNEUR.421/03 ─ Nicole Un ami réfugié que nous accompagnons depuis une quinzaine d'années est atteint Covid-19 et se trouve aux HUG. Depuis que nous le connaissons, il souffre d'une insuffisance pulmonaire et d'asthme. Il vit loin de son pays, de sa famille et petit à petit, l'AGORA est devenue comme sa famille. Nous prions pour lui et les siens.621/03 ─ Roger Pour notre très cher curé. Prions pour son âme. Repose en Paix720/03 ─ Lucie Prions pour notre abbé, décédé prématurément, pour le repos de son âme. Seigneur, protèges-nous tous de cette terrible maladie et laisses-moi ma famille, ainsi qu’Hashka auprès de moi, j’ai encore tant besoin d’eux. Priez pour que ma colère s’apaise et que je trouve la force de pardonner et la voie du Seigneur en mon cœur. Amen. 2319/03 ─ martine Seigneur nous avons fermé les yeux, fermé notre coeur et nous t'avons oublié. Pardonne nous, écoute nos prières et épargne tant d'innocents, épargne la douleur des familles, à genoux nous te prions. Protège ceux qui courageusement sont en première ligne pour les soigner. Protège notre église et ses fidèles. Amen10