Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > Journée nationale du don d’organes, que dit l’Eglise ?

Journée nationale du don d’organes, que dit l’Eglise ?

Le  12 septembre c’est la Journée nationale du don d’organes. A cette occasion la Fondation nationale suisse pour le don et la transplantation d’organes  Swisstransplant  souhaite attirer l’attention sur cette thématique qui bouscule les esprits.

1400 personnes sont toujours en attente

Plus de 1400 personnes sont toujours en attente d’un organe en Suisse., « alors même que les sondages représentatifs montrent que 80 pour cent de la population suisse est favorable à un don d’organes. », affirme Swisstransplant. L’explication réside entre autres dans le taux de refus élevé lors des entretiens avec les proches du défunt, selon la Fondation. Elle souligne que dans plus de la moitié des entretiens la volonté de la personne décédée n’est pas connue.

La difficulté des proches

Pour les proches, il est  très difficile de prendre une décision  dans une telle situation et il en résulte souvent un refus. Le taux de refus de plus de 60 pour cent relevé au cours des entretiens avec les proches est l’un des plus élevés au niveau européen, écrit Swisstransplant.

Mais des progrès sont visibles et aujourd’hui le Registre national du don d’organes de la Fondation compte 100 000 inscriptions. Le Registre permet à chacun de consigner sa propre décision, en faveur ou contre.

Que dit l’Eglise ?

Une partie de la population suisse qui refuse le don d’organes invoque des motifs religieux. Il est donc important de rappeler que l’Eglise catholique romaine soutient le don d’organes.  Néanmoins, l’Eglise ne porte pas de jugement moral sur les personnes qui refusent de donner leurs organes et ne force quiconque à donner ses organes.

Jean-Paul II, Benoît XVI, le pape François, ainsi que le catéchisme de l’Eglise catholique, indiquent clairement que le don d’organes est un acte noble et méritoire qui doit être promu et encouragé, a récemment rappelé la Commission de bioéthique de la Conférence des évêques de Suisse .  Il s’agit d’un acte de profonde charité et de fraternité.

« L’Eglise catholique suisse encourage vivement toute personne à s’inscrire au registre national du don d’organes pour exprimer clairement sa volonté libre d’accepter ou de refuser le prélèvement d’un ou de plusieurs organes et à communiquer sa décision à ses proches », lit-on dans un document de la Commission publié en septembre 2019. 

Des circonstances difficiles

Le texte explique que le don d’organes a de profondes répercussions éthiques, religieuses et sociales. Les patients et leurs proches y sont souvent confrontés de manière inattendue et dans des circonstances difficiles.

Une maladie grave ou la mort d’un être cher sont des situations exceptionnelles. S’y ajoutent la pression du temps et la responsabilité de la décision au cas où un organe peut être reçu ou donné afin de préserver la vie et la santé d’un patient. 

Libre consentement éclairé

Pour cette raison, la Commission de bioéthique de la Conférence des évêques suisses souligne qu’il est essentiel de sensibiliser et d’informer tout un chacun de ce sujet important. Après avoir analysé certaines  implications religieuses et éthiques de la transplantation d’organes, dans un document,  elle rappelle que la culture du don est essentielle, tout en soulignant la nécessité d’une application consciencieuse des directives scientifiques et éthiques dans le traitement du donneur et des organes. Elle rappelle que le critère de l’autonomie et du libre consentement éclairé est central.

Prise de position

Dans une prise de position à la fin de l’année dernière, la Commission de bioéthique de la Conférence des évêques de Suisse soulignait aussi que prélever des organes en l’absence d’un consentement explicite de la personne vivante porte atteinte aux droits de la personnalité, selon l’art. 262, chap. 2, du Code pénal suisse.

En Suisse, la loi nationale sur la transplantation contient le principe de gratuité et l’interdiction du commerce d’organes.

Communiqué/SD&C, septembre 2020

crédit image: Swisstransplant

 

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
22/09 ─ Apolline Je confie à Jésus mes amis Maud et Bastien qui, après 3 fausses couches, attendent de nouveau un bébé. Qu'ils puissent avoir la joie de le rencontrer au terme d'une grossesse sereine. Seigneur je t'en prie.221/09 ─ Victoria Seigneur, ma vie semble écrouler de plus en plus. Le chemin qui me mène à ma vocation est tapissé d'obstacles qui me semblent d'être de plus en plus lourds à surmonter. Je t'ai promis de ne jamais arrêter de suivre mon chemin. Et je garde cette promesse avec ardeur, je continue à chanter, l'envie de faire de la musique ne s'éteint pas. Aide-moi !321/09 ─ Anne Pour Hippolyte, 47 ans, père de famille au chômage en fin de droits, pour qu'il retrouve prochainement du travail.321/09 ─ Landy Mon fils vit depuis sa naissance avec un handicap psycho-moteur. Je veux lui offrir une meilleure prise en charge de rééducation, qui n’existe pas à Madagascar. Merci de prier pour mes deux enfants et moi afin que nous puissions nous établir à Toulouse et surmonter toutes les difficultés liées à ce changement de vie.321/09 ─ Gabriel Pour le Pape Francois. Pour Diane et pour moi. Pour Lidia, Sergio,Amalia, Ariel, Diego, Maya,Teo. Pour mon travaille et pour mes companions de travaille. Pour Europe, Etats Unis, Canada,et pour Argentine. 318/09 ─ Frédéric Seigneur, que la division de ma famille soit passagère et que nous puissions retrouver, malgré nos différences et nos blessures profondes, un nouvel élan vers vie familiale pacifiée . Je te prie pour la conversion de mes frères et sœur. Donne-leur des grâce spéciales pour trouver le chemin qui conduit vers toi.317/09 ─ Paula Pour la santé de mes enfants Laurent et Luana. 317/09 ─ Matteo Charbel Intention de prière pour le bébé Matteo. Seigneur, nous prions pour que ses yeux soient guéris et qu’il retrouve son sens de la vue. Amen. 313/09 ─ Michèle Pour que cette période de nouveaux examens médicaux m apportent de bonnes nouvelles après ce cancer qui s est invité soudainement dans ma vie Que je puisse continuer à témoigner de ma foi autour de moi et transmettre à mon petit fils toutes ces valeurs qui me sont précieuses . Prions pour tous ceux qui, comme moi sont touchés dans leur santé .512/09 ─ Martin Waseem, un ami du Pakistan, qui vit une phase de découragement et de dépression qui le fait penser au suicide... même les marques d'amitié ne l'aide pas à garder courage et retrouver espoir. Pour qu'il sente l'Amour du Père, la grâce de Jésus qui a tout livré pour lui sur la Croix, pour retrouver qu'il a de la valeur et que sa vie vaut la peine.5