Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > Actualité > Divorce, un parcours pour « revivre »

Divorce, un parcours pour « revivre »

La Pastorale des familles propose à partir du mois de janvier un nouveau parcours de quatre rencontres pour « Revivre après une séparation ou un divorce ». Il s’adresse à toute personne séparée, qui vit actuellement un divorce ou déjà divorcée.

« Voir le prospectus du parcours « Revivre » au fond de l’église m’a ouvert les yeux sur cette posture d’accueil de l’Église, que je ne connaissais pas. Quelque chose est guéri, avant même de cheminer avec le parcours ». Anna Soa Randriamiarisoa explique en quelques mots l’impact que peut avoir, par le seul fait d’exister, une démarche d’ouverture de l’Église envers les personnes divorcées ou séparées, pour qui l’échec d’une relation de couple est parfois surchargé par un sentiment d’exclusion et la culpabilité d’avoir failli à l’engagement du sacrement du mariage. Anna Soa a franchi le pas et a participé au premier parcours « Revivre » organisé à Genève par la Pastorale des familles en 2019. Son chemin se poursuit et elle sera l’une des animatrices-témoins du prochain parcours prévu dès le 23 janvier 2022 au Cénacle (cf. p. 10). « Impliquer des personnes qui ont vécu une séparation ou un divorce fait partie du concept du parcours. Aujourd’hui je peux témoigner de mon expérience sans tomber dans l’émotionnel. L’idée est aussi de rendre ce que j’ai reçu, d’être là pour les autres ».

Parler du divorce avec les autres

Les autres, leurs témoignages sont une dimension du parcours Revivre qu’Anna Soa souligne avec force. « On arrive avec des bagages lourds et remplis d’émotions, telles que la colère et la tristesse. La première session est dédiée au thème de faire face aux conséquences de la séparation et du divorce et c’est l’occasion de poser au sein du groupe nos fardeaux. La dimension du groupe est importante : on se regarde, hommes et femmes, on s’écoute et ça fait du bien. Ce n’est pas la joie de voir que d’autres souffrent comme moi, mais la joie de comprendre que je ne suis pas seule qui m’a aidée. Le groupe a un aspect thérapeutique ». 

Une parole sur le divorce

La parole de l’autre peut aussi agir comme un miroir ou venir éclairer des aspects restés dans l’ombre : « Quand j’ai vu qu’un homme peut souffrir autant que moi, j’ai compris que la souffrance était aussi celle de mon ex-conjoint. Cela a changé ma vision, j’ai réalisé que je pouvais lui faire du tort. Je défendais mon territoire et je le privais de ses enfants. J’ai pris conscience que je tendais vers une sorte d’extrémisme ».

Les thématiques du parcours

 Le parcours, accompagné par plusieurs animateurs et intervenants, prévoit des rencontres, des discussions en petits groupes et propose des outils pratiques. Les thèmes abordés sont les conséquences de la séparation et du divorce, l’importance d’une bonne communication, le pardon, les questions juridiques liées au divorce, comment rester de bons parents et comment reconstruire une nouvelle vie. 

« C’est un espace de parole communautaire. La session sur le pardon est une opportunité de lâcher le passé pour ouvrir un avenir. Elle permet de s’interroger sur ses choix : est-ce que je reste dans la rancune, ou même la vengeance, ou est-ce que je vais au-delà ? », souligne Anne-Claire Rivollet, responsable de la Pastorale des familles à Genève. 

Au fil des rencontres, le parcours permet de découvrir plusieurs outils pour lire ce qui se passe, communiquer, faire des choix. Les repas et les pauses partagés sont une autre dimension forte des rencontres.

Ouvert à tous et toutes

Le parcours est ouvert à toute personne, croyante ou non-croyante, et son contenu n’est pas “religieux”. Pour de nombreux participants il est toutefois important de vivre une démarche en Église. 

« Le divorce ou la séparation sont une épreuve humaine qui laisse de nombreuses meurtrissures et l’Église se doit d’être là pour offrir un accompagnement humain et spirituel. Aujourd’hui, avec Amoris Laetitia (Exhortation post-synodale du pape François sur l’amour dans la famille, 2015), nous pouvons ouvrir un espace de rencontre et de bienveillance pour ces personnes et les accompagner », remarque Anne-Claire. La présence du prêtre, lors d’une demi-journée, « c’est comme si l’Église venait nous accueillir dans notre détresse », confirme Anna Soa.

Article paru dans le Courrier pastoral n°1, janvier 2022

Plus d’informations sur le parcours Revivre  après une séparation ou un divorce 

Anne-Claire Rivollet

Responsable de la Pastorale de la famille

+41 79 259 51 33

Prendre contact

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
21/11 ─ Kathia Seigneur je viens à toi telle que je suis, tu connais les douleurs et mes faiblesses et tu sais ce que je traverse en ce moment !Je te demande de mettre ta main dans ma vie et dans mes finances... Oeuvre pour que tous les problèmes se règlent tant sur le plan personnel que financier, j'ai tellement besoin de toi ! Merci pour ta présence dans ma vie1421/11 ─ Lou Seigneur je te demande pardon pour tout et merci pour toutes graves accordees…Stp fais que le travail de ma fille cadet se passe bien et surtout que ma fille aînée trouve un travail et trouve l’amour de sa vie .Stp qu’elle trouve quelqu’un qui a de la foi qui aime l’église et aime prier .Merci seigneur merci 🙏🏾 617/11 ─ Edith Action de grâce au seigneur pour tes bienfaits dans ma vie, par l lntercession de la vierge marie je lui confie mon époux, mes enfants ydo aqil, ydo cheibane et ydo irfane. Assistance et protection par l intercession de notre Dame de toute grace pour la nomination de mon époux, mes projets en cours et les études de mes enfants.417/11 ─ Edith Seigneur nous te prions par l intercession de notre Dame de montligeon pour routes les âmes du purgatoire, que par la miséricorde de Dieu apportexleur Léa lumière sans déclin. Nous te prions aussi poir toutes les personnes qui ont été trahie par leur proche, amis et connaissance. Fortifie les afin de pouvoir comprendre cette trahison.516/11 ─ Jacqueline Mon Dieu j'ai besoin de toi car je souffre trop de cette maladie, je n'en peux plus, je n'ai ni repos le jour comme la nuit, les douleurs sont atroces, je vis seule, je commence à douter de ma foi, j'ai besoin de la prière des autres pour me soutenir car Jésus a dit : là où il y a deux personnes qui prient à mon nom, je suis là , 516/11 ─ Grace Divine Père,il est probable que je souffre d'une insuffisance cardiaque (ce qui m'empêche de respirer normalement et me fait être fatiguée depuis des années) qui aurait entraîné d'autres pathologies.Je te prie mon Dieu afin que tu guérisses la cause de cette insuffisance et tout ce qu'elle a entraîné,afin que je respire désormais bien et je sois en santé 313/11 ─ Françoise Mon Dieu, accompagne et soutiens ma petite sœur dans les moments d'angoisse et de dépression qu'elle connaît. Ne la laisse pas succomber au découragement. Redonne-lui la confiance et la joie de vivre en enfant de Dieu. 413/11 ─ J Seigneur, A travers nos épreuves, rend-nous solidaires les uns des autres. Amen511/11 ─ Brou André Frères et sœurs dans le Christ avec vous je rends grâce au Seigneur pour l aide l assistance et la protection qu Il apporte à mes enfants. Rendons Lui grâce pour le succès de ma fille Angèle à sa soutenance de thèse et confions Lui le résultat du concours de Fernand. Seigneur que ta volonté soit faite 309/11 ─ Yves Seigneur, je vous rends grâces pour nos victoires dans l'adversité. Je vous confie Maeva ma fille qui ne vous connait pas assez et qui ne sait pas que vous pourvoyez à nos plus petits besoins. Aidez la dans tous ses projets et surtout touchez son cœur pour lui donner le paix du cœur et la confiance en soi. Merci, Seigneur.2