Faire un don
Vous êtes ici Home > Toutes les actualités > La Chandeleur : Mais que fête-t-on le 2 février?
chandeleur présentation de Jésus au temple

La Chandeleur : Mais que fête-t-on le 2 février?

Dans l’imaginaire collectif, la chandeleur est une fête durant laquelle on savoure de délicieuses crêpes. S’il est juste de dire que c’est la tradition de manger des crêpes le 2 février, la signification de cette fête chrétienne est bien plus symbolique.

Certaines fêtes chrétiennes sont connues de tous. Tout le monde sait que Noël célèbre la naissance du Christ et que l’épiphanie célèbre la venue des rois mages. Cependant, il plane une sorte d’ombre sur la signification de la Chandeleur. Beaucoup de gens ignorent que la Chandeleur est, elle aussi, liée au mystère de l’enfance de Jésus Christ. Cela est sûrement dû à son histoire plutôt complexe.

La Chandeleur puise ses origines dans des rites païens

Il faut remonter à l’époque des Romains pour comprendre l’évolution de cette fête mystérieuse. A l’origine, cette fête faisait partie de rites païens en l’honneur du Dieu Pan. La Chandeleur tirant son nom du latin, signifie aussi fête de la lumière. Mais ce n’est qu’en 472 que la notion de chandelle apparaît dans son nom. La festa candelarum, expression dans laquelle on retrouve candela qui signifie la chandelle. En effet, c’est le Pape Gélase Ier qui pour la première fois organise une procession à la lumière des flambeaux le 2 février de l’année 472.
C’est ainsi que ces rites d’origines païennes dédiées au dieu Pan devinrent une fête chrétienne. Il semblerait que des galettes aient été distribués aux pèlerins qui parcouraient les rues de Rome à la lumière des flambeaux. Ceci explique la présence des crêpes à la Chandeleur.

La présentation de Jésus Christ au temple

Si cette fête est d’abord la fête de la lumière avant d’être la fête de la crêpe, que célèbre-t-on réellement le 2 février ? La chandeleur n’est autre que la commémoration de la présentation de Jésus Christ au temple 40 jour après son incarnation.  C’est pourquoi elle est fêtée le 2 février, le quarantième jour après Noël. La symbolique de la lumière prend tout son sens avec l’homélie de Benoit XVI pour la célébration des vêpres le 2 février 2010 :

« Par ce signe visible, on veut signifier que l’Eglise rencontre dans la foi celui qui est « la lumière des hommes » et l’accueille avec tout l’élan de sa foi pour apporter au monde cette « lumière » »

De même que lorsque l’évangéliste Luc nous transmet la prière de Syméon tenant Jésus entre ses bras :

« Mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples : lumière pour éclairer les nations païennes, et gloire d’Israël ton peuple »

(Luc 2, 30-32).

On comprend donc que Jésus est la Lumière du monde. Par conséquent,  la Chandeleur commémore la présentation de Jésus Christ au temple et célèbre Jésus Christ comme lumière du monde.

 Pascal Deloche / Godong

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !