Faire un don
Vous êtes ici Accueil > Toutes les actualités > Actualité > La Suisse et le Vatican renforcent leur coopération pour la paix

La Suisse et le Vatican renforcent leur coopération pour la paix

Le cardinal Pietro Parolin , secrétaire d’État du Saint-Siège, a effectué le 8 novembre 2021 le volet officiel de sa visite en Suisse pour le centenaire des relations diplomatiques entre les deux États. Aux côtés du conseiller fédéral Ignazio Cassis, il a confirmé la signature d’une déclaration conjointe de la Confédération et du Vatican pour la promotion du dialogue et de la paix dans le monde.

«La visite sur les lieux de vie de Nicolas de Flüe m’a beaucoup touché», a déclaré le cardinal Parolin à l’occasion de la conférence de presse qui avait lieu le matin à Berne. Un pèlerinage privé que le secrétaire d’État du Vatican a réalisé le 7 novembre, en Suisse centrale. Le saint-patron de la Suisse a ainsi fait figure de fil rouge de l’événement diplomatique.

Ignazio Cassis a lui aussi évoqué l’ermite obwaldien du 15e siècle pour rappeler que le dialogue, la médiation et la paix avaient des racines profondes dans la culture suisse.

Unis contre la peine de mort, pour les minorités

Des aspects qui caractérisent aussi la politique extérieure du Saint-Siège et qui forment le socle de fructueuses relations entre les deux États, ont relevé les deux chefs de la diplomatie. Ils ont annoncé dans la foulée la signature d’une déclaration conjointe pour la promotion de la paix et des droits humains dans le monde. Si le document n’a pas été rendu public, Ignazio Cassis a révélé qu’il renforçait en particulier l’engagement commun contre la peine de mort, pour la protection des minorités et le soutien aux plateformes de promotion du dialogue, notamment interreligieux.

Le centenaire du lien diplomatique a donc ancré des relations «qui étaient déjà bonnes», a souligné le cardinal. Un lien que les deux États ont entretenu depuis des siècles, a rappelé le chef du Département des Affaires étrangères, principalement lié à la création de la Garde pontificale suisse, au 16e siècle. Un canal diplomatique formellement interrompu en 1873, dans le contexte du Kulturkampf. Ignazio Cassis s’est ainsi réjoui qu’un autre Tessinois, l’ancien conseiller fédéral Giuseppe Motta, ait été à l’origine du renouement, en 1920.

Un bon point pour le conseil de sécurité de l’ONU?

Depuis cent ans +1 (l’anniversaire n’a pas pu avoir lieu en 2020 à cause du Covid) le Vatican et la Suisse sont ainsi liés par des valeurs communes. La visite a permis la mise en place de nouvelles synergies en la matière, ont indiqué les deux chefs de la diplomatie.

Un «signal fort» pour la Suisse, a commenté Ignazio Cassis, alors qu’elle a posé sa candidature pour intégrer le Conseil permanent de Sécurité des Nations unies.

La cohésion renforcée entre les deux États doit aussi être cimentée par l’établissement prévu d’une représentation résidente de la Suisse auprès du Saint-Siège, ainsi que par le soutien de la Confédération à la rénovation de la caserne de la Garde pontificale. La diplomatie suisse au Vatican est pour le moment toujours assurée par le représentant en Slovénie.

Pas de «glissement confessionnel» vers les catholiques

Pour la seconde étape de sa journée officielle, le cardinal Parolin et ses hôtes sont allés à la rencontre de l’Église évangélique réformée de Suisse (EERS), également à Berne. L’occasion de rappeler que l’engagement diplomatique des deux pays est aussi d’ordre interconfessionnel et interreligieux. Le Secrétaire d’État du Vatican a relevé le rôle central de la Suisse, dans ce domaine, en tant que pays emblématique de la Réforme, possédant un contexte bi-confessionnel unique. Il a par ailleurs invité les représentants œcuméniques à participer au processus synodal de l’Église catholique.

Ignazio Cassis est revenu sur le projet d’établissement d’ambassade à Rome et sur la crainte soulevée notamment dans les milieux protestants d’un «glissement confessionnel» en faveur du catholicisme. Il a souligné que l’un des objectifs de la visite du cardinal aux réformés était justement de rassurer ces derniers que la Confédération restait toujours fermement attachée au principe de laïcité.

La rencontre avec les autorités protestantes s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse et courtoise. Rita Famos, présidente de l’EERS, a notamment souhaité le plein succès pour la poursuite des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et la Suisse. Elle a aussi félicité le lancement du processus synodal dans l’Église catholique. «Le dialogue est toujours enrichissant, pour toutes les parties», a-t-elle souligné.

L’Université de Fribourg, un «pont» vers le renouement

Dans l’après-midi, les participants se sont déplacés vers l’Université de Fribourg, afin d’inaugurer un colloque dédié aux relations diplomatiques entre la Suisse et le Vatican. Dans une Aula Magna où étaient présents de nombreux responsables politiques, académiques et ecclésiastiques, l’historien Lorenzo Planzi a fait un bref exposé de l’histoire des relations diplomatiques entre les deux pays, en insistant sur la rupture de 1873 à 1920. L’auteur d’un ouvrage consacré à ce sujet a décrit le projet d’un ambassadeur résidant à Rome comme «le couronnement» de la reprise des relations.

L’historien a aussi rappelé que le choix de l’Université de Fribourg pour le centenaire des relations n’était pas anodin. Fondée en 1889, l’institution a servi de «pont» entre la Suisse et le Saint-Siège, à une époque où les deux États commençaient à se rapprocher. «L’Université a été un point de rencontre entre la papauté et les jeunes catholiques de Suisse», a relevé Lorenzo Planzi.

Les liens du sang enter la Suisse et le Vatican

Invité à donner le mot de la fin à cette journée, le cardinal Parolin a souligné que la relation entre la Suisse et le Vatican était «historique et profonde». Il rappelé qu’elle avait comme point de départ symbolique le 6 mai 1527. Lors de l’épisode dit du «Sac de Rome», les Gardes suisses s’étaient alors sacrifiés jusqu’au dernier pour défendre le pape Clément VII. Cet acte, dans lequel de jeunes Suisses ont «donné leur sang» pour le pontife, a, selon le Secrétaire d’État du Vatican, rendu «indissoluble» le lien qui unit les deux États. (cath.ch/rz)

Texte et image  Raphaël Zbinden (cath.ch), 8 novembre 2021

Image : (de g. à d.) Mgr Felix Gmür, évêque de Bâle, le cardinal Pietro Parolin et Ignazio Cassis à l’Université de Fribourg, le 8 novembre 2021 | © Raphaël Zbinden

Tags : #Vatican
découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
15/04 ─ Raymonde Seigneur , Dieu d’amour , mon ami a des problèmes de santé et doit faire des examens ces jours, je vous en prie penchez vous sur lui, venez le soutenir durant ces examens. Guérissez le …… priez pour ma fille qui a aussi beaucoup de problèmes , que toi seul connaît ! Merci mon seigneur miséricordieux. Dieu d’amour. Amen. 🙏 315/04 ─ Illona J’aimerais demander une intention de prière pour Dylan qui a eu un accident de voiture le 13 février 2024. Il a été dans un semi-coma. Je vous en supplie faites qu’il se réveil et qu’il n’est aucune séquelles.313/04 ─ Reyes Bonjour, je voudrais demander une prière pour le rétablissement de ma mère Patricia, afin qu'elle retrouve la santé et soit guérie de ses douleurs. Amen212/04 ─ Nadia Seigneur ça fait plusieurs mois que je te prie pour Mickaël pour qu'il vienne vivre avec moi nous en avons tous les deux le désir nous nous aimons stp seigneur accorde nous cette grâce car tu n'écoute pas mes prières merci Amen 211/04 ─ isabelle Saint archange Michel je te prie ains que Dieu notre père, Marie la tres Sainte Vierge, Jesus Christ béni notre sauveur, Sainte Rita, saint Antoine de Padoue de venir a mon secours je suis âgée de 60 ans, isolée, démunie et a la recherche désespérée d'un logement ou je puisse vivre de façon pérenne avec mes 2 animaux therapeutiques.Merci AMEN309/04 ─ Isabelle Pour Magali, Jean-Claude, Mme SZANCA et toutes les personnes atteintes de cancer. Que les médecins soient éclairés pour leur apporter des traitements. 608/04 ─ Cédric Très Miséricordieux Jésus, viens au secours de la Palestine et des palestiniens qui souffrent de l'apartheid et de la guerre. 607/04 ─ Lionel Sainte Trinité, je vous rends grâce pour tous vos bienfaits dans ma vie. Je vous demande Saint-Esprit la santé mentale, le courage et la sagesse pour garder mon emploi.506/04 ─ Feançoise Notre Dame de Lourdes je t'avais confiée ma petite chienne Easy âgée de 13 ans qui était en fin de vie .Elle est partie cette nuit. Je te remercie de ne pas avoir été obligée de l'euthanasier. Je te demande aussi de venir en aide ) mon conjoint qui souffre énormément de sa disparition. Aide le à passer le cap et à reprendre une vie normale. 604/04 ─ Rolande Je prie pour ma fille qui va en examen que le sei puisse lui donner l esprit de compréhension pour pouvoir répondre au mieux les questions et illlumer son esprit, retirer tous stresse négatives en elle seigneur nous te prions 3