Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > Exil, déracinement, maladie et foi

Exil, déracinement, maladie et foi

La maladie nous rend vulnérable, mais la précarité, l’exil, les différences culturelles et religieuses sont d’autres facteurs qui accentuent les difficultés d’une hospitalisation. Des aumôniers-es de quatre traditions religieuses ont récemment partagé leur expérience autour de la vulnérabilité lors d’une rencontre à la paroisse Sainte-Thérèse.

A cette occasion, Virginia Possa, aumônière catholique aux HUG, a livré ce témoignage.

Pablo Neruda, poète chilien, qui a vécu l’exil, a écrit : « Le déracinement, pour l’être humain, est une frustration qui, d’une manière ou d’une autre, atrophie la clarté de son âme ».

Virginia est d’origine chilienne, en Suisse depuis 1979. En 2001, elle est devenue aumônière aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG).

Dès le début de son engagement, elle a été appelée à accompagner des patients de ce grand continent latino-américain. Ceux qu’elle a rencontrés dans différentes unités des HUG et particulièrement en oncologie, sont à Genève, pour certains sans permis.

Grande détresse

Ils arrivent à l’hôpital dans un état de grande détresse due à l’isolement familial et souvent avec des difficultés de communication. Le fait de partager les mêmes origines ainsi que la même langue crée immédiatement une relation très rassurante avec ces patients, ce qui les aide à retrouver un peu de force.

Peu à peu, en espagnol, elle entend leur récit de vie, leur grande nostalgie et les raisons qui les ont conduits à quitter leur terre natale. Ce sont des rencontres de grande émotion qui leur font du bien. Virginia s’entretient avec elles de leurs maladies, telles qu’elles les perçoivent, acceptées ou non, en fonction de leur ethnie et de leur nationalité.

Aller de l’avant 

Sa vocation est de se tenir à leurs côtés, de les accompagner, de faire le lien entre eux et le corps médical afin qu’elles soient comprises au mieux dans ce qu’elles sont, dans leur culture, leur perception de la maladie et aussi de les aider à comprendre les choix thérapeutiques dont elles font l’objet.

Elle les encourage à poser des questions, à être actives dans ce qu’elles vivent en tant que personnes souffrantes. Elle les encourage à passer de l’état de peur et de vulnérabilité dans lequel elles se trouvent à un état résilient et de confiance,. A chercher en elles-mêmes ce qui peut les faire aller de l’avant, à préparer leur avenir.

Maladie et recherche de sens

La religion, la foi est une partie très importante de la recherche du sens de la maladie. Peu de patients rendent Dieu coupable de celle-ci, a-t-elle pu constater. Au contraire ! Dieu les aide peu à peu à trouver de nouvelles forces. La foi constitue une grande ressource, à leurs yeux. Pour beaucoup il existe un lien fort entre la religion chrétienne et leurs croyances ancestrales.

La foi constitue une forte ressource pour prendre des décisions importantes concernant leurs traitements. Et, dans certains cas, pour envisager leur fin de vie.

Que va-t-il m’arriver, vais-je rester en Suisse ou rentrer au pays, vais-je être incinéré, que vont devenir mes cendres, sont des questions qui sont récurrentes.

Virginia a constaté que les latino-américains qui arrivent à Genève se tournent assez fréquemment vers les églises évangéliques. Elles leur paraissent expressives et attrayantes dans leur manière de célébrer la foi et de l’exprimer.
Être reliés à leurs origines malgré la gravité de leur état et la distance qui les sépare de leur pays, est pour eux un véritable réconfort.

Lorsque la fin de vie survient, la confession originaire, accompagnée de ses rituels et manières de prier, revient  peu à peu. Ils demandent alors à recevoir la communion et les sacrements.

Matthieu 25

Virginia pense que le Christ l’appelle là où il a besoin d’elle. Depuis le début de son engagement comme aumônière un verset biblique l’a guidée. Dans Matthieu 25 il est dit : J’étais malade et vous m’avez visité. Avec le temps elle a adopté cet autre verset : J’étais étranger et vous m’avez recueilli.

Pascal Gondrand, mai 2021

Image: espace de ressourcement pluriconfessionnel destiné aux patients, mais aussi à leurs proches et aux collaborateurs. Crédit HUG

Tags : #maladie

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
19/06 ─ aurélie Dieu je voudrais que tu confie mon père à l'archange Gabriel car il est très malade.215/06 ─ Helene merci de m'accompagner dans ma prière pour soutenir Louis qui passe son oral du Capes de math . Que Dieu pose sa main sur lui et l'accompagne sur le chemin de la réussite. Amen 415/06 ─ Jude En l'honneur du précieux sang de JÉSUS CHRIST nous demandons la guérison physique et spirituel de Robert Désiré Aloli et nous lui souhaitons une très longue vie en l'honneur de notre Dame du perpétuel secours Amen Amen Amen 314/06 ─ Martine Saint Joseph, seigneur , venez aider ma fille à trouver un travail Pour qu’elle subvienne à ces besoins , je suis retraitée, et je n’ai pas une grosse rente , et je ne peux très peu l’aider. Merci seigneur Merci saint Joseph 614/06 ─ Éliane Que j'ai un suivi médical adéquat que les médecins croient la douleur que je vis et les efforts que je fais . Que le coeur d'Hélène soit touché. Que Denis soit touché et que je sois une priorité pour lui, qu'il cesse de me faire passer en dernier. Que nous ayons un revenu suffisant. Que mon chum soit respecté et mieux payer à son travail.213/06 ─ Esthel Pour ma fille de 8 ans qui a des difficultés scolaires et qui se bat pour y arriver . Qu’elle puisse être aidée par son entourage et encouragée. Pour moi qui subit au travail un harcèlement et pour qu’une paix soit enfin trouvée dans ce travail, que ma hiérarchie cesse cet acharnement et que dieu me sauve car j’ai deux enfants et je dois tenir bon613/06 ─ Suzanne J'implore la divine miséricorde de Dieu de me délivré de l'esprit de célibat qui hanté ma vie. J'ai 4 enfants issus de 3 père. Actuellement enceinte du quatrième père. Tous me promettant mariage mais me quittent une fois tomber enceinte. Que le Tout puissant aie pitié de moi comme il avait eu pitié de Sara. 413/06 ─ Patrick Sacré Cœur de Jésus, je te prie de réaliser un miracle financier dans ma vie. Amen408/06 ─ Claudine Pour un de mes malades (80 ans) qui a une plaie depuis un an qui ne se ferme pas, qui y touche régulièrement et ne nous écoute pas et pour sa femme. Je suis infirmière. Merci! Pour béatrice ( 35 ans ) qui avait disparue depuis plusieurs jours et qui vient d'être retrouvée par la police ( 35 ans et maman de 2 garçons 7 et 14 ans).407/06 ─ marie_françoise mon DIEU stp aide moi pardon je souffre et je ne sais plus quoi faire j'ai deja 32ans sans mari,sans travail,sans enfant et j'ai fait des études,ooo mon Dieu stp aide moi à avoir au moins un travail qui va me permettre de subvenir à mes besoins et, d'aider ma MERE qui n'est pas cohérente et qui est handicapée et mes freres.amen.9