Faire un don
Vous êtes ici Accueil > Toutes les actualités > Au quotidien > L’ART SACRÉ NOUS OUVRE À L’ÉMERVEILLEMENT

L’ART SACRÉ NOUS OUVRE À L’ÉMERVEILLEMENT

L’ART SACRÉ, UN CHEMIN VERS ET AVEC DIEU ? « À chaque époque, l’Église a fait appel aux arts pour exprimer la beauté de sa foi et proclamer le message évangélique de la magnificence de la création de Dieu, de la dignité de l’homme créé à son image et ressemblance, et du pouvoir de la mort et de la résurrection du Christ pour apporter rédemption et renaissance à un monde marqué par la tragédie du péché et de la mort. ».

C’est avec ces mots que le pape François avait accueilli les mécènes des Musées du Vatican en 2013. Par la beauté, l’art exprime l’insondable, nous fait entrer dans une expérience sensible et nous invite à nous tourner vers Dieu. Ainsi, lorsqu’il est mis au service de Dieu, l’art nous met en relation avec Celui qui est à l’origine du beau.

Le droit canon reconnaît l’importance de cette thématique et demande dans chaque diocèse une Commission des bâtiments ecclésiastiques et d’Art sacré.  Actuellement, notre évêque a nommé une représentante pour l’art sacré au niveau diocésain.

Pour sonder la manière dont sa foi et l’art se répondent, nous avons rencontré une artiste : Agnès Glichitch,. Elle est iconographe et docteure en Histoire de l’Art. Elle nous parle notamment de l’écriture des icônes qui se pratique en priant.

Entretien avec Agnès Glichitch

Agnès Glichitch

L’art est aussi beauté. Comment la création artistique participe-t-elle à l’expérience de la foi ?

Agnès Glichitch : Pourquoi la beauté dans le monde ? La beauté est un grand mystère, une grande question. Elle n’est pas utile, et pourtant elle est essentielle. Pour moi elle dit quelque chose de Dieu. Elle est de l’ordre de la pure gratuité et de la pure générosité. Et comme Dieu, elle pose question à notre monde qui pense pouvoir s’en passer.

Face à la beauté et à son mystère, je crois que l’attitude adéquate, la réponse juste est l’émerveillement. La beauté de la nature comme l’art invitent à cet émerveillement, qui est la grande porte d’entrée à notre réalité plus profonde, notre vie intérieure. C’est donc une ouverture et l’art sacré tout particulièrement a cette fonction d’ouvrir l’humain à une expérience spirituelle profonde.

Quelle est la différence entre art sacré et art religieux ?

L’art sacré est un art réglementé par une Tradition qui vise à la transformation spirituelle de la personne qui le pratique, comme de la personne qui en bénéficie. L’artiste transmet ce qu’il a reçu, le dépasse, en y mettant toute son attention, son talent, et le meilleur de lui-même.

L’art religieux est un art dont le thème est religieux, qui vise à transmettre une émotion, un mouvement de l’âme, celle de l’artiste qui, grâce à son talent, fait passer ce qu’il ressent face à ce qu’il peint. L’art religieux est donc dépendant de l’artiste, de son talent et du niveau de sa spiritualité, alors qu’en ce qui concerne l’art sacré, c’est l’artiste qui est dépendant de la Tradition et est à son service. C’est la raison pour laquelle l’artiste qui pratique l’art sacré ne signe pas ses œuvres, qui ne sont pas réellement siennes, contrairement à celui qui applique son talent dans un thème religieux.

L’art sacré, liturgique, parle à la totalité de la personne, y compris et en premier lieu au corps, il fait appel aux sens : l’ouïe pour la musique et le chant sacré, la vue pour la peinture, l’architecture ou la sculpture, l’odorat pour l’encens, etc. Cette dimension sensible va aider la personne à être centrée et à entrer en relation avec Dieu. Mais on pourrait dire aussi que tout art véritable est sacré, à partir du moment où il vient toucher quelque chose qui dépasse l’émotionnel, le psychisme ou encore l’intellect. L’art véritable permet une résonance et nous met en relation avec une réalité plus profonde, qui traduit l’invisible par le visible ou le sensible.

Vous animez des ateliers de peinture d’icônes. Quelle est la singularité de cet art ?

L’icône est une manière de dire Dieu et sa beauté. Un art d’Église qui relève d’une très ancienne tradition. Elle a une grande importance pour les orthodoxes et les chrétiens d’Orient, pour qui l’image est équivalente à la Parole, à l’Écriture Sainte : le Christ est à la fois Image et Parole de Dieu. Il y a beaucoup de styles différents, et dans chaque région on a une manière particulière de peindre, mais c’est toujours une pratique codifiée. La forme a autant d’importance que le fond.

En règle générale, on part des couleurs les plus sombres pour finir par les plus claires, on va des ténèbres à la lumière. La peinture d’une icône est un cheminement à la rencontre de Celui ou Celle qui se révèle progressivement sur la planche, à travers les différentes étapes que nécessite cette pratique. La personne qui peint une icône dans la prière est actrice et témoin de ce dévoilement sur la planche, au fur et à mesure de l’avancement du travail.

Un art figuratif non naturaliste

Icône réalisée par Agnès Glichitch pour l’église Sainte-Marie-du- Peuple (GE).

En Occident, la Renaissance a marqué une grande rupture avec cette tradition, car on est passé à une représentation et une vision extérieure du monde, alors que l’art de l’icône, au sens large, est un appel à aller vers l’intérieur. C’est un art figuratif non naturaliste, « transfiguratif » dans le sens où l’on approche d’un autre monde que le nôtre, plus précisément de celui que les Évangiles appellent le Royaume, en entrant en relation avec une personne toute façonnée par la lumière divine. Ce que nous sommes appelés à devenir. Nous sommes dans la même expérience que la lectio Divina, où la lecture n’a pas pour objectif d’apprendre quelque chose, mais de s’ouvrir à une rencontre. C’est une démarche de « fréquentation ».

BIO express

Agnès Glichitch est iconographe et docteure en Histoire de l’Art (www.peintre-icones.fr). Elle enseigne et expose ses créations d’icônes en France et en Suisse. Elle anime les ateliers de peinture d’icônes proposés par le Service de la Spiritualité de l’Église catholique romaine à Genève.

L’icône de l’Épiphanie, patronyme de l’église du Lignon (GE), réalisée par Agnès Glichitch

Agnès Glichitch a notamment réalisé le polyptyque de l’Épiphanie, patronyme de l’église du Lignon où il a été inauguré en 2021, et l’icône de l’église Sainte Marie-du-Peuple, réalisée en 2010.

De nationalité française et suisse, son nom trahit des origines plus orientales, celle de son grand-père serbe, émigré en France avant la Première Guerre mondiale.

Baptisée dans l’Église catholique romaine, chrismée* (ointe avec le saint chrême) dans une Église Orthodoxe occidentale, elle a commencé à apprendre l’art de l’icône en 1981 à Paris, auprès d’un iconographe d’origine russe (Georges Drobot). Parallèlement, elle a obtenu un doctorat d’Histoire de l’Art, avec une spécialisation en iconographie byzantine, en 1990 (Paris I).

Texte paru dans le journal REGARD n° 17 ( août 2023)

Image en Une – La Création d’Adam» de Michel-Ange – chapelle Sixtine (Vatican) © Domaine public

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
28/02 ─ Jennifer Merci de prier pour : Jeanne, Vanessa et Gwennan (mamans atteintes d'un cancer), pour Bénédicte (dame âgée qui à le cœur malade) et enfin pour Françoise pour sa guérison et son moral (dame âgée qui à eu col du fémur+clavicule cassés). Merci 🩷💜128/02 ─ Petra Pour mon fils Luka, 2 ans, grièvement malade et hospitalisé depuis 10 jours. Qu'il guérisse et revienne chez soi. 128/02 ─ Astrid DIEU-NOTRE PERE-NOTRE SEIGNEUR-L'ESPRIT SAINT PITIE, aide toutes les âmes à commencer par celles qui ont le plus besoin de TA MISERICORDE ET DAIGNE TOURNER TON REGARD VERS rien-moi, humblement A TES PIEDS, dans mes épreuves de vies, à moi trop dures et qui me tourmentent sans répit, PARDON SEIGNEUR si c'est à moi trop lourd+++128/02 ─ Genevieve Vierge Marie,Seigneur Dieu Prends pitié de notre foyer. Faites que Guillaume trouve rapidement un travail qui lui plaît et bien rémunéré. Protèges notre famille de tout mal et protèges notre couple. Amen128/02 ─ Michelle Priez pour que Aurélie ma fille née le 22 octobre 1987 réussisse ces 2 partiels d’examen en infirmière qu’elle a raté C’est une femme très investie dans ce beau métier d’infirmière Sans cette réussite d’examen elle ne pourra exercer alors je vous demande vierge Marie de l’aider à aller chercher la réussite de ces 2 examens Merci 🙏 126/02 ─ Duchesse Seigneur ,mon Dieu n’oublie pas ton enfant. Prends pitié de moi et accorde moi ta misecorde car j’ai péché. La vie me parait ci difficile en ce moment. N’oublie pas ton enfant 226/02 ─ Flor Vierge Marie Aidez nous face à nos difficultés d'argent Permettez-nous de rester dans notre maison Apportez-nous votre amour Amen325/02 ─ Valérie Merci de prier pour mes parents en grande difficultés du à l'agressivité de ma mère -sénile- mon père est du coup malade de la voir comme ça, on ne veut pas la placer, aidez nous s'il vous plait, et merci d'aider aussi Martine V. dans sa terrible maladie...225/02 ─ Valerie Pouvez-vous prier pour Samuel 37 ans afin qu'il puisse être embauché, condition de sa croissance et équilibre. Merci223/02 ─ FABRICE Priez pour nous en ce jour, surtout pour ma femme, qui depuis des années est persécutée par sa famille. fait en sorte qu'il nous laisse en paix , qui nous laisse vivre notre vie. Donnez nous la force de pouvoir surmonter tout problème pour avancer dans notre vie. Eloigner de nous tout le malin et mauvais sort. Bénissez nos projets. AMEN2