Faire un don
Vous êtes ici Accueil > Toutes les actualités > Actualité > Solidarité : un projet aussi doux que le miel !

Solidarité : un projet aussi doux que le miel !

 Les abeilles et leur miel sont au cœur d’un nouveau projet de solidarité qui associe la Pastorale des Milieux ouverts (PMo) de l’Église catholique romaine à Genève et Apidae, une association qui œuvre pour la protection de la biodiversité par la sensibilisation du public et l’implantation de ruches dans le canton. Ce partenariat insolite permettra d’offrir à des personnes en situation de grande précarité proches de la PMo l’opportunité de suivre une formation complète en apiculture. Une levée de fonds pour ce projet aura lieu dans le cadre de la soirée « Genève pour le Bien commun », le 20 septembre prochain à 19h00 au Théâtre du Léman.

La PMo, pastorale engagée auprès des personnes en situation de grande précarité, a inauguré différents jardins potagers près des paroisses. « Pour des personnes qui vivent l’exclusion et la misère au quotidien, cultiver la terre est une joie nourrissante et valorisante. La vie pousse et les blessures s’apaisent », témoigne Inès Calstas, responsable de la PMo. « Au fil des discussions, l’idée d’intégrer des ruches dans nos jardins a surgi et nous avons fait des recherches », poursuit l’assistante pastorale. Genève cultive, association active dans la promotion de l’agriculture urbaine et proche de la PMo, a alors établi le lien avec Apidae.

« Après avoir visité un potager urbain et rencontré les jardiniers de la PMo, j’ai très spontanément pensé que nous devions adapter notre modèle et proposer autre chose. C’est ainsi qu’est née l’idée d’ouvrir un volet social avec des formations en apiculture pour des personnes démunies », se souvient Tanguy Coustaline, président de l’association Apidae.

Une association engagée

Créée en 2013 par un groupe d’étudiants de l’Hepia (Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève), Apidae finance ses activités de sensibilisation pour la sauvegarde des abeilles et de la biodiversité en proposant à des entreprises, des communes ou des particuliers d’accueillir des ruches. Elles sont en location : leur gestion et la production de miel sont entièrement garanties par la dizaine d’apiculteurs bénévoles de l’association. Des organisations et entreprises telles que le WEF (World Economic Forum), l’OMC (Organisation mondiale du commerce), L’Oréal, Guerlain, Clarins, Caran d’Ache ou encore des banques ont adhéré à l’initiative.

« Au moins 80 % de nos revenus sont issus de ces partenariats. Après l’installation des ruches, nous nous occupons de toute la gestion, nous tenons nos partenaires régulièrement informés et proposons des team building. Le miel produit avec leurs ruches est récolté, traité et livré dans des pots personnalisés avec le logo du partenaire », explique Tanguy Coustaline.

C’est ce modèle de partenariat qu’il a décidé d’adapter après avoir rencontré l’équipe de la PMo : « Pour cette population précarisée, il m’a semblé plus intéressant de former des apiculteurs, plutôt que de prendre en charge nous-mêmes la gestion des ruches. L’idée est de transmettre un savoir-faire », explique Tanguy Coustaline qui a rejoint Apidae en 2017 comme apiculteur bénévole, avant d’en devenir le président, en 2019.

abeilles, miel et solidarité

miel et solidarité_ PMo

Lors de la visite au siège d’Apidae, le miel a donné un nouveau goût à la solidarité !

Solidarité-miel

La PMo au travail !

Ines Calstas confirme : « C’est lors d’une visite des locaux de Apidae, à Satigny que le projet de collaboration a pris forme. C’est ici que le miel des ruches est extrait des cadres et traité jusqu’à la production de miel et son conditionnement en pots. Nous avons pu nous approcher des ruches et suivre les explications de Tanguy sur toutes les étapes. Deux participants à la visite, en situation de précarité, ont manifesté d’emblée un intérêt, une motivation et une véritable passion pour l’apiculture et les abeilles. J’ai été moi-même émue par cette grande sensibilité vis-à-vis de ces petites bêtes. L’idée d’une formation s’est imposée rapidement comme une évidence ».

Le passage de l’idée à sa concrétisation est en cours. L’initiative prévoit la formation de trois personnes (parmi lesquelles les deux enthousiasmées par la visite), durant une année, éventuellement dans le cadre d’un projet d’aide au retour dans les pays d’origine respectifs.

« L’apiculture demande beaucoup de savoir-faire : élever des reines, détecter les maladies, établir le moment de la récolte, savoir extraire le miel, le filtrer, le stocker et le conditionner. C’est une formation exigeante, mais la profession est passionnante. Le but du projet avec la PMo est qu’au bout d’une année les personnes formées deviennent autonomes et puissent, si possible, démarrer une exploitation dans leur propre pays », explique Tanguy, devenu apiculteur en 2012 après une reconversion professionnelle, à la quarantaine : « Après des années comme cadre supérieur dans un groupe leader de la grande distribution, j’ai eu envie de donner du sens à mes engagements. Aider son prochain fait du sens et le partenariat avec la PMo me tient à cœur », ajoute-t-il.

 Une soirée de levée des fonds en septembre

L’initiative PMo-Apidae sera présentée à Genève le 20 septembre prochain, dans le cadre de la soirée « Genève pour le Bien Commun » , un grand événement de générosité pour découvrir neuf associations engagées sur les thèmes de l’éducation, la santé, l’environnement ou encore la culture sur le bassin lémanique. L’association Apidae figure parmi les neuf lauréats en 2022. À cette occasion, elle espère récolter la somme de 50 000.- CHF pour financer (salaires des apprentis et matériel) ce projet solidaire unique en son genre. Ou quand le miel devient l’ingrédient d’une nouvelle solidarité.

La connaissance est la première étape du changement

Pour Apidae, il s’agit d’une importante diversification de ses activités. La première vocation de l’association, reconnue d’utilité publique, est en effet de sensibiliser le public au déclin de la biodiversité. « Avec 1 million d’espèces en risque d’extinction en 2019, les scientifiques indiquent que nous sommes au début de la sixième extinction de masse vécue par notre planète. Nous n’avons jamais connu un déclin aussi rapide, même la disparition des dinosaures a été moins violente. Le gros du travail de notre association consiste à sensibiliser sur la réalité de ce déclin. Nous croyons que la connaissance est la première étape du changement. Comme pour le climat, c’est urgent !».

Sur les toits des écoles

«  Nous installons gratuitement des ruches sur les toits des écoles et Maisons de quartier, organisons des ateliers pour sensibiliser les enfants à l’importance de la biodiversité. Nous offrons aussi des kits de graines mellifères permettant de fleurir les jardins. Ce geste permet aux enfants de jouer un rôle actif dans la préservation de l’environnement. En effet, notre message sur la disparition des abeilles est assez inquiétant ! En 20 ans  75% des insectes volants ont disparu en Europe. Nous leur fournissons donc des clés d’action pour qu’ils n’aient pas juste à subir une information angoissante, mais deviennent acteurs d’un monde respectueux de la vie », souligne le président d’Apidae.

Le partenariat avec les entreprises et les organisations ouvre également des possibilités de sensibiliser les personnes qu’y travaillent.

Une collaboration avec les écoles

« Depuis l’année dernière, le DIP (Département de l’Instruction publique) nous aide à entrer en contact avec les enseignants pour les former. Nous avons déjà pu entrer en contact avec 30 écoles primaires. En sus de la formation, nous fournissons aux enseignants des kits pour qu’ils puissent animer des ateliers avec les enfants et les sensibiliser ainsi à l’importance des abeilles pour la biodiversité. », détaille encore Tanguy Coustaline.

Au total, 280 ruches de l’association bourdonnent à Genève. L’objectif, proche, est d’arriver à 300. Et pourquoi ne pas envisager des ruches sur les toits ou dans les jardins des paroisses ? Pour les intéressés qui ne disposent pas d’un site qui permet d’en accueillir, il est possible d’en adopter une ou plusieurs dans les ruchers de l’association.

 

Crédit images « miel, abeilles et solidarité  » PMo

 

Ines Calstas

Responsable de la Pastorale des Milieux ouverts

Prendre contact

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
28/02 ─ Jennifer Merci de prier pour : Jeanne, Vanessa et Gwennan (mamans atteintes d'un cancer), pour Bénédicte (dame âgée qui à le cœur malade) et enfin pour Françoise pour sa guérison et son moral (dame âgée qui à eu col du fémur+clavicule cassés). Merci 🩷💜228/02 ─ Petra Pour mon fils Luka, 2 ans, grièvement malade et hospitalisé depuis 10 jours. Qu'il guérisse et revienne chez soi. 228/02 ─ Astrid DIEU-NOTRE PERE-NOTRE SEIGNEUR-L'ESPRIT SAINT PITIE, aide toutes les âmes à commencer par celles qui ont le plus besoin de TA MISERICORDE ET DAIGNE TOURNER TON REGARD VERS rien-moi, humblement A TES PIEDS, dans mes épreuves de vies, à moi trop dures et qui me tourmentent sans répit, PARDON SEIGNEUR si c'est à moi trop lourd+++228/02 ─ Genevieve Vierge Marie,Seigneur Dieu Prends pitié de notre foyer. Faites que Guillaume trouve rapidement un travail qui lui plaît et bien rémunéré. Protèges notre famille de tout mal et protèges notre couple. Amen128/02 ─ Michelle Priez pour que Aurélie ma fille née le 22 octobre 1987 réussisse ces 2 partiels d’examen en infirmière qu’elle a raté C’est une femme très investie dans ce beau métier d’infirmière Sans cette réussite d’examen elle ne pourra exercer alors je vous demande vierge Marie de l’aider à aller chercher la réussite de ces 2 examens Merci 🙏 226/02 ─ Duchesse Seigneur ,mon Dieu n’oublie pas ton enfant. Prends pitié de moi et accorde moi ta misecorde car j’ai péché. La vie me parait ci difficile en ce moment. N’oublie pas ton enfant 226/02 ─ Flor Vierge Marie Aidez nous face à nos difficultés d'argent Permettez-nous de rester dans notre maison Apportez-nous votre amour Amen325/02 ─ Valérie Merci de prier pour mes parents en grande difficultés du à l'agressivité de ma mère -sénile- mon père est du coup malade de la voir comme ça, on ne veut pas la placer, aidez nous s'il vous plait, et merci d'aider aussi Martine V. dans sa terrible maladie...325/02 ─ Valerie Pouvez-vous prier pour Samuel 37 ans afin qu'il puisse être embauché, condition de sa croissance et équilibre. Merci223/02 ─ FABRICE Priez pour nous en ce jour, surtout pour ma femme, qui depuis des années est persécutée par sa famille. fait en sorte qu'il nous laisse en paix , qui nous laisse vivre notre vie. Donnez nous la force de pouvoir surmonter tout problème pour avancer dans notre vie. Eloigner de nous tout le malin et mauvais sort. Bénissez nos projets. AMEN2