Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > Comment les enfants réfugiés ont-ils vécu le confinement ?

Comment les enfants réfugiés ont-ils vécu le confinement ?

Après six semaines de confinement, l’Aumônerie auprès pour les requérants d’asile et les réfugiés (AGORA) a rouvert ses locaux, aux Tattes (Vernier). C’était il y a exactement un mois, le lundi 4 mai 2020.  Aujourd’hui, la reprise des activités se poursuit graduellement et les premiers bénéficiaires sont les enfants.  Parmi les activités proposées par l’AGORA pour les plus jeunes : un atelier d’expression sur le confinement. « A partir d’un dessin représentant deux oiseaux dans une cage, nous leur avons demandé de raconter une histoire », explique Nicole Andreetta, aumônier catholique de l’AGORA. 

Une douzaine d’enfants, entre 6 et 12 ans  ont participé à l’atelier. L’activité s’est déroulée dans la joie de se retrouver, un jour de grand soleil, dans le respect des règles sanitaires et avec l’encadrement de six adultes.

Presque tous les récits de ces très jeunes auteurs, que nous n’avons pas résisté à vous proposer ci-dessous, racontent la soif de liberté et connaissent une issue heureuse !

Récits d’enfants

Sara et Genevra : Deux oiseaux sont enfermés dans une cage. Ils se disent : « On va faire un plan pour s’évader ! On va faire du bruit et les gens vont venir. » Ils font plein de bruit et ils crient : « Ouvrez-nous, on veut sortir !» Les gens ouvrent la porte de la cage. Les oiseaux sortent. Ils vont sur un arbre. Ils cherchent des petites branches et des choses douces pour faire un nid. Parce que le nid, c’est leur maison. Alors ils sont contents. Ils chantent et s’amusent.

Joël, le petit : Deux oiseaux, Chromo et Mario, sont enfermés dans une cage. Ils voudraient aller se promener. Ils cherchent une clé pour sortir. Ils la trouvent derrière la cage. Ils ouvrent la porte. Ils partent se promener dans la forêt et ils mangent des vers de terre. Après, ils dorment dans la forêt.

Lisa : Deux oiseaux sont enfermés dans une cage. Ce sont deux sœurs, Ryana et Amelia, qui n’écoutent jamais leurs parents. Elles sont sorties sans permission. Une méchante personne les a attrapées. Depuis ce jour, elles sont dans une cage. Un jour, elles réussissent à s’enfuir et rentrent à la maison. Et depuis ce jour, elles écoutent toujours leurs parents.

Joël, le grand : Deux oiseaux sont enfermés dans une cage. Ils se parlent : « On va appeler nos amis pour qu’ils viennent nous libérer. Les amis arrivent et font un trou dans le fond de la cage. Les deux oiseaux sortent par le trou et retournent dans leur vie d’avant. Vive le retour dans la vie d’avant !

Tatiana : Il était une fois deux oiseaux, très tristes car ils étaient enfermés. Un jour, pendant que les gardiens les nourrissaient, ils se sont évadés. Ils volèrent très loin pendant plusieurs jours. Enfin, ils trouvèrent un grand arbre, tout coloré ! Ils décidèrent de vivre ici en liberté.

Sara, Genevra et Salomé: Il était une fois deux oiseaux, Lili et Este, enfermés dans une belle cage dorée. Ils rêvaient de sortir pour profiter de la nature. Ils imaginaient qu’ils volaient dans une belle et grande forêt Un jour, le gardien oublia la clé en or sur la table, tout près de la cage. Lili, la maman oiseau se penche en avant pour essayer d’attraper la clé. Elle essaie plusieurs fois et réussit a enfin à attraper la clé dans son bec. Elle ramène la clé en or et réussit enfin à ouvrir la porte. Et les oiseaux s’envolent pour rejoindre la nature.

Catri :Il était une fois des petits oiseaux qui volaient dans le ciel. Deux petits oiseaux furent blessés par un oiseau plus grand. Un monsieur les trouva et les mis dans une cage pour les soigner.

Une « pignata corona »

Parmi les autres activités proposées aux enfants figurent la réalisation d’oiseaux-messagers,  une suggestion d’ATDQuart monde,  et la fabrication d’une« pignata corona » ! 
Dans le respect de la tradition, le ballon coloré en papier mâché aux airs de virus a été par la suite vaincu à coup de bâton par les enfants, qui se sont partagé le contenu de sucreries.

La mission de l’AGORA

La mission de l’AGORA est d’accompagner les requérants d’asile, par une présence, une écoute, un soutien concret dans la vie quotidienne et dans les démarches.
Durant le confinement, en dépit de la fermeture des locaux, les activités des aumôniers, des stagiaires et des bénévoles ne se sont jamais interrompues.  « Nous avons continué à répondre aux appels et à rencontrer les personnes, mais en dehors, notamment avec des entretiens dans les parcs, des courses pour les familles ou des traductions pour les juristes qui accompagnement les requérants d’asile dans leurs démarches », explique Nicole Andreetta,.

Dès la première demi-journée de réouverture, plusieurs personnes sont venues pour des entretiens ou pour demander quand reprendrait l’ensemble de nos activités. « Pour l’heure il s’agit d’une ouverture progressive et partielle. Quelques activités, comme les cours de français et d’informatique, vont démarrer la semaine prochaine », annonce l’aumônier catholique. 

SD&C, juin 2020

Crédit images récits d’enfants: ©AGORA

Nicole Andreetta

Responsable de l'aumônerie genevoise œcuménique auprès des requérants d'asile et des réfugiés (AGORA)

Prendre contact

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
21/02 ─ Viktor Je viens vous prié pour ma maman qui est à l'hôpital elle respire mal et son cas s'aggrave je vous demande de prié pour elle afin qu' elle guérisse rapidement et complètement je vous remercie par avance amen418/02 ─ Isabelle Pour mon petit-fils Malo, 4 mois à qui on vient de poser le diagnostic de Syndrome de Claude Bernard Horner. Ma fille Emilie est en détresse. On attend une irm pour savoir s'il y a une tumeur. Seigneur , je te confie Malo et des grâces de force et de courage pour ses parents.218/02 ─ Angela Seigneur aide moi. Je me sens perdue , épuisée et j'ai perdu le goût de vivre. Je n'ai plus confiance en moi et je fais des crises d'angoisses... donne moi la force de dépasser ce moment. et pour mon ami et ma fille ... que je ne perde pas mon travail et que je rembourse mes dettes 217/02 ─ Josué Seigneur, je te prie d'illuminer, accompagner et guider dans ta gloire l'âme de Marcela. Personne de grand bonté, qui laisse des merveilleux souvenirs dans mon esprit et de tous ceux qui l'ont connu. Amen217/02 ─ JACOB MARCEL Pour la paix EN COTE D'IVOIRE que la lumière du christ nous éclaires toutes notre vie et la réussite dans nos études. AMEN216/02 ─ Loic Intention de prière pour ma grand-mère Catalina Hernandez, qui aura une opération ce vendredi 19 février au Mexique. Mon Jésus, avec mes parents, mon grand-père, mes oncles et mes tantes, nous prions pour que son cancer soit guéri et qu’elle trouve sa belle voix. Amen. 512/02 ─ Claude Syntyche Mignon J'implore la miséricorde de Dieu dans ma vie, que Dieu prenne le contrôle de ma vie. Et qu'il m'aide dans tout ce que je prends comme décision et objectif à atteindre. Qu'il me bénisse encore et encore. Je lui donne mes dossiers aussi entre ses mains, qu'ils aient une suite favorable partout où je les ai déposées. 208/02 ─ Hermès J'implore la miséricorde du Seigneur pour la guérison de mon corps et que le Seigneur dans sa tendresse me delivre de toute infirmité corporelle. 905/02 ─ Flo Seigneur Tout-Puissant je vous en supplie, sortez-moi de cette situation infernale dans laquelle je me trouve, par grande naïveté et bêtise, et retablissez-moi je vous en supplie urgemment dès à présent, je ne peux continuer comme cela, je m'en veux tellement à vouloir être trop gentil et naïf et ne pas blesser, j'ai détruit ma vie.602/02 ─ André Pour que je sache rembourser rapidement tous mes crédits, dettes, factures, impôts, taxes, frais médicaux, paramédicaux, médicamenteux et que ma famille Anaïs, Alexandre, Tatsiana et moi André, nous revivions dans l'abondance financière, matérielle et spirituelle. 5