Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > TÉMOIGNAGE : LES MARIAGES VICTIMES DU COVID 19

TÉMOIGNAGE : LES MARIAGES VICTIMES DU COVID 19

En pensée avec tous les fiancés qui doivent reporter leur mariage, à cause de la crise sanitaire,  nous vous proposons le témoignage de Mathilde et Paolo. Leur mariage est agendé pour le 18 juillet.

Ils sont nombreux ceux qui remettent à l’année prochaine leur mariage. Le ventre serré, la gorge nouée et les sanglots retenus, car, en définitive, il y a plus grave que cela, en ces temps de confinement et de mise en lumière de la misère d’un trop grand nombre de personnes. Les cérémonies religieuses et les fêtes qui les accompagnent sont donc annulées. Toutes? Certainement pas. Quelques irréductibles y croient encore, comme ce couple qui annonce clairement que ce sera compliqué, mais qui, en dépit des nombreuses contraintes, considère que c’est encore possible.

Quelle est la date de votre mariage?

Mathilde*: Le 18 juillet.

Et vous pensez qu’il va avoir lieu?

Paolo*: La réponse courte est « oui », mais bien entendu, cela dépend de ce qui va se passer.

C’est a dire?

Paolo: Il y a énormément d’inconnues. Au jour d’aujourd’hui, évidemment, nous ne pourrions pas l’organiser comme nous le souhaitons. Maintenant, nous avons bon espoir qu’avec les mesures qui sont annoncées en matière d’autorisation d’événements de plus en plus importants, on puisse le réaliser, mais plein d’inconnues demeurent. Notamment concernant la disponibilité de prestataires étrangers. Pourront-ils tout simplement livrer en Suisse? Tout ceci crée beaucoup d’incertitude.

Mathilde: J’ai contacté un de nos deux prestataires français, le fournisseur de la tente et du mobilier et il m’a indiqué qu’à priori, il était possible, au terme d’une démarche administrative un peu lourde, qu’il puisse obtenir une autorisation pour venir chez nous, découvrir les lieux et prendre les mesures nécessaires pour la pose de la tente. Il semblait assez confiant malgré la fermeture des frontières, actuellement. Par rapport à la France, personnellement, je ne suis pas trop inquiète, car le 18 juillet, les frontières seront sans doute ouvertes. Il y aura sans doute des mesures sanitaires à prévoir et nous en sommes conscients. A priori, à partir du 8 juin les rassemblements de plus de 5 personnes devraient être autorisés, mais jusqu’à combien? Ça c’est tout de même encourageant. On sait également que certaines personnes venant de l’étranger, ou d’autres encore qui sont peut-être à risque, ne viendront pas. 

Paolo: Nous avons également réfléchi à l’église car celle où nous allons nous marier est assez petite, intime, ce qui nous plaît. Mais avec les mesures sanitaires, cela limitera beaucoup la présence de personnes à l’intérieur et c’est également dommage.  Pour respecter les règles de distance, on peut prévoir le mariage dans une église plus grande, c’est envisageable.

Mathilde: Le prêtre qui nous accompagne nous a beaucoup aidé dans notre réflexion. Il y a beaucoup à apprendre, à découvrir. Mais là encore on est dans l’inconnu, car le Conseil fédéral doit encore se décider le 27 mai sur la reprise des célébrations le 8 juin, peut-être… Nous restons dans l’attente. Mais nous avons de la chance d’être accompagnés, même en cette période. 

Des complications, des inconnues… y-a-t-il un plan B?

Paolo: Le plan B c’est d’annuler le mariage du 18 juillet et de le réorganiser dans les conditions qui nous font vraiment plaisir. Cette situation de pandémie nous a amené à réfléchir sur le fait de savoir « qu’est-ce qu’on veut véritablement pour notre mariage, et qu’est ce qui est pour nous essentiel? » Est-ce une fête du type « avant Covid » où tout le monde est proche, il y a des échanges, des accolades et là, on est prêt à y renoncer, ou bien est-ce la présence de certains proches qui peuvent venir de l’étranger ou pas. Cette question a suscité un réel questionnement chez nous. Et si nous devons annuler nous travaillerons sur les points qui sont essentiels pour nous.

Mathilde: En fait, nous sommes assez convaincus que le 18 juillet nous pourrions passer juste entre les gouttes. Nous pensons qu’il y aura sans doute une deuxième vague en août/septembre et donc le report en septembre qui pourrait paraître logique n’est plus une option, pour nous.

Paolo: Exactement. En fait, si le 18 juillet on ne peut pas organiser notre mariage dans les conditions que l’on désire, ces conditions vont perdurer plusieurs mois. 

Mathilde: Sans doute jusqu’à l’arrivée d’un vaccin.

Donc vous reportez d’une année ?

Absolument.

Comment vivez-vous cette situation ?

Mathilde: On est assez positif, de façon générale. Nous avons pris cette situation positivement en partant du principe que si c’est annulé, on ne peut rien y faire. Bien entendu, on garde espoir, mais ça transforme nos réactions en montagnes russes. Avec des hauts et des bas et ça devient un peu anxiogène. Paolo reste, lui, très philosophe. Moi ça me perturbe un peu plus, mais je le laisse s’exprimer.

Paolo: L’élément principal de la réflexion c’est que nous sommes quand même chanceux et que d’autres vivent des situations bien pires que la nôtre. On la chance d’avoir un emploi, de ne pas se poser des questions sur notre futur et que nos proches n’ont pas été touchés. Donc il faut relativiser un peu. D’autre part, on a la chance d’organiser notre mariage chez mes futurs beaux-parents et donc ça offre beaucoup de flexibilité. Il faut reconnaître les circonstances particulières de la situation et que nous n’avons pas besoin de prendre une décision définitive. Après, il est vrai, Mathilde a raison, le fait de ne pas savoir, empêche également une partie des réjouissances. Nous avons déjà annulé le mariage civil, nos enterrements de vie de garçon et de jeune fille pour Mathilde.

Mathilde: le processus de réjouissance est en fait assez abîmé et ça, qu’on le veuille ou non, ça a une incidence. On a l’impression qu’on a raté un wagon, mais il faut rester positif, car quand on y pense, notre problème c’est de savoir à quelle date aura lieu notre mariage. Ça semble assez ridicule comme préoccupation au regard de ce que peuvent vivre des personnes en situation de précarité ou qui perdent leur emploi ou sont malades. Quand on s’aime, c’est ce qu’il y a de plus important et on sait, qu’un jour, on se mariera.

*Prénoms d’emprunts

Pour tous les fiancés qui sont dans l’attente la Pastorale des familles – Genève propose sur son site internet, quelques idées de thèmes à approfondir.

SD&C, mai 2020

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
19/01 ─ J. Seigneur, dissous les secrets de famille, nourris les paroles de vérité(s), encourage les échanges libérateurs au détriment des silences pesants et destructeurs.218/01 ─ Hans Josef Erich Je supplie notre Seigneur et la Sainte Vierge Marie d'aider mon petit fils Antoine, âgé de 3 ans, qui a été hospitalisé ce jour et subira demain matin une très importante intervention chirurgicale pour déplacer une artère cardiovasculaire. C'est la 2ème fois qu'il sera opéré pour ce grave et sérieux problème. Dieu tout puissant aidez-le. Merci. 218/01 ─ Franck frabrice Je suis tombé par hasard sur votre portail en cherchant un lieu pour prier ensemble Ma femme veut me quitter et je l'aime On s'est marié à l'église, je ne veut pas de divorce. Prier pour la stabilité, le renouveau de notre couple Prier pour notre union et la paix dans notre foyer Amennnn117/01 ─ Jean-François Priez pour que je ne sois pas vacciné demain si cela est possible et que ce ne soit pas dangereux pour ma santé.214/01 ─ J. Seigneur, rassemble les familles divisées, nourris la véritable écoute. Aide-nous à sortir de nos intérêts personnels, des violences au profit de la solidarité et de la compréhension enrichissant les liens sociaux. Ouvre les portes du coeur et de l’authenticité, du respect, de l’entraide et de la diversité.513/01 ─ Severine S'il vous plait priez pour mon mari et moi pour que nous puissions avoir un enfant et je vous presente aussi le concour de mon mari212/01 ─ Ghislaine Seigneur Jésus Christ vient à mon aide vient à mon secours, j'ai été suspendu de mon poste mon service injustement cela fait 2 mois et quelques jours, touche le coeur de mon Directeur Général qu'il notifie dans les plus brefs délais mon retour à mon service à mon poste. J'implore protection bénédiction santé force réussite et succès. Amen 210/01 ─ Lucie S’il vous plaît, priez pour que mon fabuleux mari et moi, puissions avoir un enfant. Merci. 809/01 ─ Flor Seigneur Aidez nous dans cette période difficile . Aidez nous dans nos problèmes financiers afin que nous ne perdions pas notre maison. Amenez nous votre soutien dans nos difficultés familiales. Entourez nous de votre amour. Amen 806/01 ─ marie-made je vous confie stéphane G qui est en recherche d'emploi il instable n'arrive pas à trouver un emploi qui lui convient ,il 50 ans et pour mon mari qui dois passé un examen pour le coeur merci pour vos prières rien n'est impossible à dieu5