Faire un don
Vous êtes iciHome > Toutes les actualités > La robe de mariée blanche, une tradition catholique ?
mariage-époux-devant-autel-robe-de-mariée-blanche

La robe de mariée blanche, une tradition catholique ?

La robe de mariée, de par l’émotion qu’elle suscite, a souvent une place à part dans la garde-robe d’une femme. De nos jours, les robes de mariées sont presque systématiquement de couleur blanche. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. L’histoire nous montre que la robe de mariée blanche n’apparaît vraiment qu’au milieu du XIXe siècle. Avant cela, les femmes choisissaient simplement leur plus belle toilette pour ce jour particulier. Mais alors est-ce que le port de la robe blanche pour un mariage est dû à une tradition catholique ou est-ce un effet de mode ?  

Le concile de trente et le mariage

Pour répondre à cette question, il faut retourner en 1563 lors du Concile de Trente durant lequel de nouvelles règles pour le mariage ont été établies. Parmi lesquelles : l’Église rend obligatoire la publication des bancs, la présence d’un prêtre et de témoins lors de la cérémonie et la signature des deux époux sur un registre paroissial. Il est aussi relaté que la tenue des mariés se doit d’être solennelle et éclatante. Cependant porter du blanc n’est jamais cité comme étant une condition à respecter pour se marier à l’église. Par la suite, il semblerait qu’aucun document religieux connu à ce jour ne fasse état de l’obligation de porter du blanc à son mariage. La robe de mariée blanche aurait donc plutôt un fondement populaire. 

La robe de MARIÉE blanche

Le blanc, symbole de pureté, de virginité et d’innocence paraît être la couleur toute trouvée pour se marier. La robe de mariée blanche rentre définitivement dans l’institution du mariage durant la deuxième moitié du XIXe siècle. En effet, c’est avec les mariages princiers que la robe blanche prend toute son ampleur. En 1806, la Princesse Amélie de Bavière porte une robe de style empire de couleur claire avec des décorations des manches ballon et un diadème. Il en va de même pour la Princesse  Frédérique Catherine de Wurtemberg en 1810 et Marie-Louise d’Autriche. 

Mais c’est le mariage de la Reine Victoria en 1840 qui va vraiment créer le mythe de la robe de mariée tel que nous le connaissons aujourd’hui. La tenue de la Reine Victoria comporte tous les attributs de la robe de mariée telle qu’on se la représente. Une robe richement décorée, blanche avec les épaules dénudées. 

Par la suite, des princesses de toutes l’Europe optent pour une robe de mariée de « type victorienne ». Pour n’en citer qu’une  l’Impératrice Élisabeth de Wittelsbach, dite Sissi, porte une robe de fiançailles qui colle parfaitement avec les codes de la robe de la Reine Victoria.

Préparation au mariage

Si l’achat de la robe est un élément important d’un mariage, alors la préparation au mariage l’est encore plus. Notre pastorale familiale est là pour vous accompagner et vous aiguiller dans cette étape de vie importante.

Photo by insung yoon 
Tags : #mariage

Anne-Claire Rivollet

Responsable de la Pastorale de la famille

+41 22 796 20 01

Prendre contact

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !