Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > Au quotidien > Couples mariés : bien préparer sa succession

Couples mariés : bien préparer sa succession

Bien préparer sa succession dans le cas d’un couple marié

De quoi hérite légalement le conjoint dans le cas d’un couple marié ? La loi successorale en Suisse implique de considérer successivement deux aspects : les droits matrimoniaux du conjoint survivant puis ses droits successoraux.

Le conjoint survivant est en effet deux fois bénéficiaire dans la succession : à titre matrimonial, selon le régime matrimonial choisi par les époux, et à titre successoral, soit selon la loi ou selon le testament. Il y a donc deux étapes à considérer successivement.

Régime matrimonial

Un régime matrimonial légal s’applique à tous ceux qui n’ont pas conclu devant notaire un contrat de mariage. En suisse il s’agit du régime dit de la « participation aux acquêts ». Prenons le cas d’un couple qui s’est marié jeune, sans économies, et au sein duquel aucun des conjoints ne reçoit de donations ou d’héritages. Dans ce cas l’entier des actifs des époux provient donc de leur activité lucrative. Ces biens sont les « acquêts ». La loi prévoit que lors du décès, la moitié de ces « acquêts » revient au conjoint survivant, alors que l’autre moitié revient à la succession proprement dite.

Si l’un ou l’autre conjoint apporte des biens lors du mariage, ou qu’il reçoit pendant le mariage un héritage ou une donation, alors ces biens sont  des « biens propres ». Ces « biens propres » ne sont pas compris dans le partage des biens matrimoniaux du couple (soit le partage des « acquêts »). Ils n’entrent en ligne de compte que dans le partage de la succession, selon les parts définies par la loi ou par le testament.

En cas de mariage avec signature par les conjoints d’un contrat de séparation de biens, il n’est pas question de partage des acquêts. Les droits du conjoint survivant se limitent alors à sa part successorale.

Droit successoral

La deuxième étape concerne l’attribution au conjoint d’une partie de la succession, telle qu’elle existe après la reprise matrimoniale du conjoint survivant (soit la moitié des « acquêts »). La loi prévoit en faveur du conjoint une part légale successorale de moitié.

La succession comprend alors la reprise matrimoniale du défunt (soit l’autre moitié des « acquêts ») mais également les biens propres du défunt, à savoir ses apports en mariages ainsi que les biens qu’il aura reçus par donation ou par héritage.

La part successorale du conjoint survivant est en principe d’une moitié de la succession, à moins que cette part ne soit augmentée ou réduite aux termes d’une disposition pour cause de mort.

C’est par la rédaction d’un testament ou d’un pacte successoral que l’on peut modifier ces modalités de partage de la succession. A noter que si le défunt a stipulé dans son testament qu’il souhaitait léguer Fr. 100 000.– à une organisation telle que l’Eglise Catholique Romaine à Genève, ce montant sera déduit de la part totale d’héritage à répartir entre les héritiers.

A titre de synthèse, et dans les cas fréquents où il n’y a pas de « biens propres » qui entrent en ligne de compte, le conjoint survivant recevra en premier lieu une part matrimoniale représentant la moitié des biens acquis pendant le mariage (les « acquêts ») et à titre successoral l’autre moitié des « acquêts » qui reviennent à la succession, soit en définitive les trois quarts des biens de l’entier du patrimoine.

Crédit photo : unslplash

Vous souhaitez avoir plus de renseignements ?

Contactez Audrey Brasier, responsable Legs et grands donateurs. don@cath-ge.ch

 

Contribuer à l'avenir de l'Eglise

Demander la brochure Legs

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
16/05 ─ samia svp priez pour que mon fils trouve une bonne épouse sage et pieuse..merci de tout coeur!!!414/05 ─ Misel J'attends les résultats de ma biopsie. J'ai déjà eu un cancer du sein. Au bout de cinq ans, le soupçon a surgi que je pourrais avoir à nouveau un cancer. Je prie, mon Dieu, que ce tourment me contourne si c'est ta volonté. Ayez pitié de moi. Je t'envoie mon cri..Je n'en peux plus..Tout le monde pense que ça va être un cancer..ne le laisse pas..413/05 ─ Huberte Bonjour je vous avais demandé de prier pour moi Huberte pour le renouvellement de mon contrat de travail je rends grâce à Dieu mon contrat à été prolongé pour 6 mois. Merci pour vos prières.413/05 ─ Jocelyne Avec l’intercession de la Vierge Marie, le Seigneur me comble de la grâce du mariage chrétien avant la fin du mois. Dieu le père donne moi de quoi subvenir à mes besoins. Amen413/05 ─ Florentin Action de grâce au SEIGNEUR pour tous ses bienfaits. Marie conçu sans péché, veille sur Florentin, Estelle et leurs enfants Johan et Anna. Tous les SAINT et SAINTE de DIEU priez pour nous 312/05 ─ Philippe Père, accorde moi la grâce, au nom de Jésus et de sa sainte mère La Vierge Marie, de m'accorder la grâce de jeûner le mercredi et le vendredi, et de me couper des liens avec l'alcool. Amen412/05 ─ Thibaut Je veux prier mon Dieu d'Abraham,de David, et de Joseph de m'accorder un emploi décent, de me sortir du chômage dans le nom Saint nom de Jésus et par l'intercession de la Vierge Marie.310/05 ─ Dupuy Pour Monique et Philippe Garcin, leur amour pour Louis, leur bienveillance, leur présence, leur acceuil. 509/05 ─ Marthe Martine Seigneur miséricordieux , Thierry a besoin de prière Il a des problèmes de santé , et ne sais plus que faire Quel médecin voir .je vous demande du fond du cœur De venir à son aide , de prier pour lui , afin qu’il guérisse Merci seigneur de venir à son aide . Amen. 409/05 ─ Jocelyne Que par l’intercession de Saint Christophe et de la Vierge, le Seigneur fasse qu’avant la fin de la semaine je devienne une excellente conductrice auto avec une parfaite maitrise du volant et des pédales. Que le bon Dieu me permette de faire face à toutes les dépenses occasionner par l’achat du véhicule. AMEN4