Faire un don
Vous êtes ici Accueil > Toutes les actualités > Au quotidien > Portrait de chez nous : Suzanne, investie d’une mission

Portrait de chez nous : Suzanne, investie d’une mission

Suzanne Bruchez est parmi les aînés de notre communauté, qui se sont engagés et ont porté (et portent encore!) nos paroisses avec passion. Catherine Menoud a recueilli son témoignage. Un portait de chez nous, en Église.

Suzanne Bruchez - portrait Eglise

Suzanne Bruchez, un portrait de chez nous, en Eglise.

Suzanne est née à Alger, près du port. Son enfance est bercée par cette toile naturelle devant laquelle elle passe du temps à rêvasser. De cette période, elle garde de beaux souvenirs. À l’approche de ses dix ans, la guerre d’Algérie éclate. Elle vit alors une longue période d’angoisse. L’Algérie devient indépendante, à l’issue d’une guerre de 8 ans contre la présence coloniale française.

À Alger, elle habite un immeuble dans un quartier à majorité musulmane. Si la cohabitation est bonne, elle se souvient que le you-you des femmes signalait qu’un Européen avait été abattu. Les Français, chahutés à cause de leur identité, doivent quitter ce pays qu’ils aiment tant pour un autre qu’ils ne connaissent pas. On les appelle les « pieds-noirs » et Suzanne fait partie de cette population exilée en France.

Quitter son pays

Le 8 août 1962, le cœur gros, elle prend le bateau avec sa famille pour quitter son pays, ses racines. Si elle n’a pas vécu de bombardements, elle a été témoin d’attaques dans la rue, d’explosions dans des cafés, dans des bazars… Elle relève combien le corps garde en mémoire de telles violences.

En même temps, chargée de nostalgie, Suzanne est très heureuse d’avoir eu cette vie, reconnaissant l’opportunité d’avoir côtoyé différentes cultures à travers des rencontres avec des musulmans, des juifs, des chrétiens. Elle se souvient des fêtes marquées par le sens de l’ouverture et de la solidarité. En 1967 elle retourne en Algérie comme enseignante. Dans les années 70, elle revient en France, puis arrivera à Fribourg où elle poursuivra son expérience d’enseignante à l’Institution des Buissonnets. (La fondation Les Buissonnets soutient et accompagne des enfants, des jeunes et des adultes ayant des besoins éducatifs particuliers et en situation de handicap).

Arrivée à Genève

Elle rencontre son futur mari, Georges, dans un groupe d’amis cosmopolite. L’amour les engage l’un et l’autre, et les évènements s’enchainent : c’est le mariage et l’installation à Genève, là où Georges trouve un poste d’enseignant.

La naissance des enfants, Anne et Benoît, s’inscrit dans le cœur de Suzanne comme un moment très heureux. Pour eux, elle cesse son activité professionnelle. Mais lorsque ses enfants sont en âge de faire du caté, Suzanne s’interroge. Elle porte le souci de leur éducation religieuse désirant pour eux une spiritualité adaptée à ses convictions, à savoir qu’on leur inculque l’image d’un Dieu de beauté et de bonté. Ce sont ses valeurs, elle n’a pas envie qu’on raconte n’importe quoi à ses enfants !

Engagée dans la catéchèse 

Remarquée par ses interventions, elle a été sollicitée pour répondre à l’appel de l’Église, en vue d’un engagement professionnel au service de la transmission de la foi. Elle se forme à l’Institut de Formation aux Ministères. Engagée au Service Œcuménique de catéchèse à Genève, Suzanne continue à former des catéchistes et assure des rencontres de caté avec les enfants de la paroisse. Elle découvre la passion de l’étude des Écritures et se dit chanceuse d’avoir eu l’opportunité de les redécouvrir et de les approfondir. Elle exprime également le bonheur d’avoir pu éveiller des parents, des catéchistes et des enfants à cette Parole dont le trésor est inépuisable.

Une retraite au service 

Lorsque la retraite a sonné, il y a quelques années de cela, Suzanne a répondu à des appels comme la participation à la réflexion et à l ’animation d’une catéchèse intergénérationnelle dans une paroisse, la participation à un groupe d’échange sur la Parole de Dieu.

Elle a également continué, quelques années durant, à s’investir dans l’animation de rencontres bibliques œcuméniques au niveau romand. Elle a trouvé là un réel lieu d’épanouissement tant dans le groupe de préparation que dans les groupes paroissiaux qu’elle animait.

Entre temps la famille s’est agrandie avec l’arrivée de cinq petits-enfants : cadeaux de la vie. Suzanne et Georges profitent de leur présence en les accueillant, à tour de rôle, semaine après semaine, tout en poursuivant leurs engagements respectifs en Église.

Investie d’une mission

Tout au long de son parcours, Suzanne s’est toujours sentie appelée et investie d’une mission. Elle trouve alors des lieux d’inspiration et des moyens de ressourcement. Les chants de Taizé en font partie ; ils sont des refrains comme des mantras atteignant les profondeurs de l’âme. Puis le décès de Georges, son mari, est pour Suzanne une nouvelle étape dans sa vie, c’est un nouveau tournant. Mais les belles valeurs mises en place tout au long de leur vie à eux deux sont comme un rocher inébranlable.

En relisant son parcours, Suzanne repère les traces aimantes de la présence de Dieu. Avec l’âge, elle dit prendre davantage conscience du sens de l’abandon en Dieu et elle en ressent de la sérénité.

Témoignage recueilli par Catherine Menoud (juin 2022)  pour l’UP Rives de l’Aire, adapté par SD&C 

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
15/04 ─ Raymonde Seigneur , Dieu d’amour , mon ami a des problèmes de santé et doit faire des examens ces jours, je vous en prie penchez vous sur lui, venez le soutenir durant ces examens. Guérissez le …… priez pour ma fille qui a aussi beaucoup de problèmes , que toi seul connaît ! Merci mon seigneur miséricordieux. Dieu d’amour. Amen. 🙏 315/04 ─ Illona J’aimerais demander une intention de prière pour Dylan qui a eu un accident de voiture le 13 février 2024. Il a été dans un semi-coma. Je vous en supplie faites qu’il se réveil et qu’il n’est aucune séquelles.313/04 ─ Reyes Bonjour, je voudrais demander une prière pour le rétablissement de ma mère Patricia, afin qu'elle retrouve la santé et soit guérie de ses douleurs. Amen212/04 ─ Nadia Seigneur ça fait plusieurs mois que je te prie pour Mickaël pour qu'il vienne vivre avec moi nous en avons tous les deux le désir nous nous aimons stp seigneur accorde nous cette grâce car tu n'écoute pas mes prières merci Amen 211/04 ─ isabelle Saint archange Michel je te prie ains que Dieu notre père, Marie la tres Sainte Vierge, Jesus Christ béni notre sauveur, Sainte Rita, saint Antoine de Padoue de venir a mon secours je suis âgée de 60 ans, isolée, démunie et a la recherche désespérée d'un logement ou je puisse vivre de façon pérenne avec mes 2 animaux therapeutiques.Merci AMEN309/04 ─ Isabelle Pour Magali, Jean-Claude, Mme SZANCA et toutes les personnes atteintes de cancer. Que les médecins soient éclairés pour leur apporter des traitements. 608/04 ─ Cédric Très Miséricordieux Jésus, viens au secours de la Palestine et des palestiniens qui souffrent de l'apartheid et de la guerre. 607/04 ─ Lionel Sainte Trinité, je vous rends grâce pour tous vos bienfaits dans ma vie. Je vous demande Saint-Esprit la santé mentale, le courage et la sagesse pour garder mon emploi.506/04 ─ Feançoise Notre Dame de Lourdes je t'avais confiée ma petite chienne Easy âgée de 13 ans qui était en fin de vie .Elle est partie cette nuit. Je te remercie de ne pas avoir été obligée de l'euthanasier. Je te demande aussi de venir en aide ) mon conjoint qui souffre énormément de sa disparition. Aide le à passer le cap et à reprendre une vie normale. 604/04 ─ Rolande Je prie pour ma fille qui va en examen que le sei puisse lui donner l esprit de compréhension pour pouvoir répondre au mieux les questions et illlumer son esprit, retirer tous stresse négatives en elle seigneur nous te prions 3