Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > Au quotidien > Portrait de chez nous : Suzanne, investie d’une mission

Portrait de chez nous : Suzanne, investie d’une mission

Suzanne Bruchez est parmi les aînés de notre communauté, qui se sont engagés et ont porté (et portent encore!) nos paroisses avec passion. Catherine Menoud a recueilli son témoignage. Un portait de chez nous, en Église.

Suzanne Bruchez - portrait Eglise

Suzanne Bruchez, un portrait de chez nous, en Eglise.

Suzanne est née à Alger, près du port. Son enfance est bercée par cette toile naturelle devant laquelle elle passe du temps à rêvasser. De cette période, elle garde de beaux souvenirs. À l’approche de ses dix ans, la guerre d’Algérie éclate. Elle vit alors une longue période d’angoisse. L’Algérie devient indépendante, à l’issue d’une guerre de 8 ans contre la présence coloniale française.

À Alger, elle habite un immeuble dans un quartier à majorité musulmane. Si la cohabitation est bonne, elle se souvient que le you-you des femmes signalait qu’un Européen avait été abattu. Les Français, chahutés à cause de leur identité, doivent quitter ce pays qu’ils aiment tant pour un autre qu’ils ne connaissent pas. On les appelle les « pieds-noirs » et Suzanne fait partie de cette population exilée en France.

Quitter son pays

Le 8 août 1962, le cœur gros, elle prend le bateau avec sa famille pour quitter son pays, ses racines. Si elle n’a pas vécu de bombardements, elle a été témoin d’attaques dans la rue, d’explosions dans des cafés, dans des bazars… Elle relève combien le corps garde en mémoire de telles violences.

En même temps, chargée de nostalgie, Suzanne est très heureuse d’avoir eu cette vie, reconnaissant l’opportunité d’avoir côtoyé différentes cultures à travers des rencontres avec des musulmans, des juifs, des chrétiens. Elle se souvient des fêtes marquées par le sens de l’ouverture et de la solidarité. En 1967 elle retourne en Algérie comme enseignante. Dans les années 70, elle revient en France, puis arrivera à Fribourg où elle poursuivra son expérience d’enseignante à l’Institution des Buissonnets. (La fondation Les Buissonnets soutient et accompagne des enfants, des jeunes et des adultes ayant des besoins éducatifs particuliers et en situation de handicap).

Arrivée à Genève

Elle rencontre son futur mari, Georges, dans un groupe d’amis cosmopolite. L’amour les engage l’un et l’autre, et les évènements s’enchainent : c’est le mariage et l’installation à Genève, là où Georges trouve un poste d’enseignant.

La naissance des enfants, Anne et Benoît, s’inscrit dans le cœur de Suzanne comme un moment très heureux. Pour eux, elle cesse son activité professionnelle. Mais lorsque ses enfants sont en âge de faire du caté, Suzanne s’interroge. Elle porte le souci de leur éducation religieuse désirant pour eux une spiritualité adaptée à ses convictions, à savoir qu’on leur inculque l’image d’un Dieu de beauté et de bonté. Ce sont ses valeurs, elle n’a pas envie qu’on raconte n’importe quoi à ses enfants !

Engagée dans la catéchèse 

Remarquée par ses interventions, elle a été sollicitée pour répondre à l’appel de l’Église, en vue d’un engagement professionnel au service de la transmission de la foi. Elle se forme à l’Institut de Formation aux Ministères. Engagée au Service Œcuménique de catéchèse à Genève, Suzanne continue à former des catéchistes et assure des rencontres de caté avec les enfants de la paroisse. Elle découvre la passion de l’étude des Écritures et se dit chanceuse d’avoir eu l’opportunité de les redécouvrir et de les approfondir. Elle exprime également le bonheur d’avoir pu éveiller des parents, des catéchistes et des enfants à cette Parole dont le trésor est inépuisable.

Une retraite au service 

Lorsque la retraite a sonné, il y a quelques années de cela, Suzanne a répondu à des appels comme la participation à la réflexion et à l ’animation d’une catéchèse intergénérationnelle dans une paroisse, la participation à un groupe d’échange sur la Parole de Dieu.

Elle a également continué, quelques années durant, à s’investir dans l’animation de rencontres bibliques œcuméniques au niveau romand. Elle a trouvé là un réel lieu d’épanouissement tant dans le groupe de préparation que dans les groupes paroissiaux qu’elle animait.

Entre temps la famille s’est agrandie avec l’arrivée de cinq petits-enfants : cadeaux de la vie. Suzanne et Georges profitent de leur présence en les accueillant, à tour de rôle, semaine après semaine, tout en poursuivant leurs engagements respectifs en Église.

Investie d’une mission

Tout au long de son parcours, Suzanne s’est toujours sentie appelée et investie d’une mission. Elle trouve alors des lieux d’inspiration et des moyens de ressourcement. Les chants de Taizé en font partie ; ils sont des refrains comme des mantras atteignant les profondeurs de l’âme. Puis le décès de Georges, son mari, est pour Suzanne une nouvelle étape dans sa vie, c’est un nouveau tournant. Mais les belles valeurs mises en place tout au long de leur vie à eux deux sont comme un rocher inébranlable.

En relisant son parcours, Suzanne repère les traces aimantes de la présence de Dieu. Avec l’âge, elle dit prendre davantage conscience du sens de l’abandon en Dieu et elle en ressent de la sérénité.

Témoignage recueilli par Catherine Menoud (juin 2022)  pour l’UP Rives de l’Aire, adapté par SD&C 

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
25/01 ─ Clara Seigneur, Aide moi à vaincre le burn-out, à retrouver le goût de vivre et à garder mon travail pour subvenir aux besoins de la famille. Amen 425/01 ─ Koudeja Merci de prier Dieu pour moi au nom de la vierge Marie et de Jésus Christ afin que je retrouve mes amis d'enfance Laurent, Soraya et Magali 324/01 ─ Brou André Je rends grâce au Seigneur par Marie pour tous ses bienfaits pour moi et ma famille au cours de l'année passée. Lui demande pour cette année aide assistance et protection. Qu Il me dispose entièrement à la conversion du cœur de l âme et de l'esprit. Amen 421/01 ─ Rebecca Je demande à Dieu de m'aider à trouver la paix,la force et le courage de toujours me relever de mes échecs comme je l'ai toujours fait . D'être mon guide spirituel et de m'accompagner tout au long ma vie. Amen 🤲517/01 ─ Cristina Aidez-moi seigneur, délivré moi, mon mari et mon fils de tout les nœuds dans nos vies. Apporter un travail à mon mari pour que notre famille puisse vivre en harmonie. Bénissez mon couple délivrez nous de tout le mal. St Archange Michael porterez mon fils, mon mari et moi même. Que la lumière divine illumine nos vies. Amen 717/01 ─ Joëlle Seigneur, je te remercie de toutes mes guérisons physiques et psychiques. Ma vie est entre tes mains Seigneur Jésus-Christ et ma vie t’appartient. Que je sois toujours ferme dans mes actes pour ton royaume. Merci. Je t’Aime Jésus-Christ.617/01 ─ Christian Père je m'abandonne à toi. Voici depuis plus de 8 années que mon couple bas de l'aile et est sur le point d'imploser du fait de mon impuissance sexuelle. Toi le Dieu d'Amour je t'implore une fois de plus, guéris moi Seigneur et sauve mon couple.1116/01 ─ Kathy Seigneur, sainte marie délivré Kathy Guillaume Rachel Yanis et Maëva et Nook et Neptune, de tout mal,couper définitivement tout lien avec tout mal et toute sorcellerie.priere de délivrance et de guérison intérieure.forte protection couple enfants animaux maison et proche entourage.priere très forte a l archange saint Michel anges gardiens,saint jos616/01 ─ Clara & Andres Seigneur, protege notre famille et notre foyer. Faites qu'il soit un hameau de paix pour ceux qui y vivent et un refuge pour ceux qui en ont besoin. Protege nous des esprits malveillants, particulièrement dans le domaine professionnel, qui cherchent detruire nos situations & notre foyer, construit au prix d'efforts considerables depuis 17ans.Amen. 416/01 ─ Claire Seigneur, Merci pour toutes les grâces que tu nous accordes tous les jours. Malgre nos souffrances, nos ennuis, apprends nous a apprecier tout ce qui nous entoure, a accepter et reconnaitre notre chance. Combien d'hommes et de femmes souffrent sous les bombes, meurent de famine, victimes de violences gratuites. Apporte leur ton soutien en priorite2