Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > HOMÉLIE DU 3 mai 2020 : 4ÈME DIMANCHE DE PÂQUES

HOMÉLIE DU 3 mai 2020 : 4ÈME DIMANCHE DE PÂQUES

Le père Gabriel Ishaya, curé modérateur de l’UP Boucles du Rhône, nous propose l’homélie de ce 3 mai 2020, 4ème Dimanche de Pâques.

Lectures du 4ème Dimanche de Pâques — Année A

Le bon berger : la porte vers la « vie en abondance »

Ce dimanche, la liturgie nous offre un passage de l’Évangile de Saint Jean qui nous présente Jésus comme le bon berger, un thème qui jalonne le 10ème chapitre dudit Évangile. Ce thème abordé en plusieurs sections nous est proposé chaque année du cycle des trois années liturgiques, le quatrième dimanche de Pâques.

Qui suivons-nous ? Telle est la question que l’Évangile d’aujourd’hui nous pose. Nous vivons dans ce monde où nous tenons à notre liberté de penser et d’agir. Nous tenons à notre autonomie, notre droit de nous autodéterminer. Nous croyons agir seul, de manière autonome, sans influence extérieure, de même que nous croyons que nous décidons et choisissons nos propres voies librement.  Pourtant, notre expérience nous montre que nous sommes souvent influencés par beaucoup de choses (TV, internet, journaux, publicité, smartphone, Star-model) qui conditionnent notre manière de vivre et d’agir.

Dans la bible, « berger » est souvent synonyme de chef ou de guide. Cela remonte certainement au temps où les Juifs étaient essentiellement des éleveurs nomades. Ce dimanche, nous pouvons donc accueillir ce passage d’évangile comme une invitation à célébrer les figures, personnes, gens qui nous ont «accompagnés» et ont marqué positivement nos vies, certains par contact direct, d’autres de manière indirecte, par notre lecture et souvenirs de leurs histoires légendaires.

De plus, dans ce monde sécularisé, toujours en constante mutation, nous pouvons voir dans ce passage d’évangile une invitation pour nous chrétiens, à ne pas perdre confiance en Dieu, d’oser croire malgré les peurs et des craintes légitimes qui subsistent partout dans le monde. En effet, au cœur de toutes les crises, de désenchantement des valeurs, nous avons un berger, le Christ ! Oser croire que par Lui, Dieu est à l’œuvre aujourd’hui, au travers de l’agir des hommes et des femmes de notre temps, surtout ceux et celles parmi eux qui essaient de conduire la grande famille humaine à l’instar de Jésus, le «bon berger».

Et si ce passage était également un appel à un examen de conscience sur la façon dont nous réalisons notre vocation de parent, enseignant, homme politique, guide ou leader dans nos communautés civiles ou ecclésiales ? Notons que le thème du berger est plus évident dans les versets 1 à 5. Dans les versets 7 à 10, Jésus parle de lui-même comme «la porte».

En effet, il y a un trait distinctif du bon berger qui est mise en évidence dans ce passage. Cet élément distinctif réside éminemment dans la relation de confiance entre lui et les brebis. La réciprocité dans la confiance est lumineuse, totale et ne laisse place à aucun doute. Cette merveilleuse qualité – si rare de nos jours – exprimée dans cette image est nécessaire pour notre foi : foi et confiance étant des sœurs jumelles.

Le berger «entre dans l’enclos des brebis par la porte», il n’est pas sournois ; il «appelle chacune par son nom», il «marche à leur tête». Les brebis «connaissent la voix» du berger ; leur relation est instinctive, harmonieuse, du cœur.

Mais selon les contextes, l’image de la porte peut ne pas être aussi évocatrice que celle du berger. Car plus difficile à pénétrer. Mais avec un effort, l’image de la porte s’avère très profonde. Imaginez tous nos dirigeants, les bergers de nos jours, se tenant au monde comme de vraies portes ouvertes, accessible à tous ! Or, cela présupposerait qu’ils renoncent ou se mettent à l’opposé de la possession du pouvoir ; se contenter d’être les humbles instruments à travers lesquels les autres peuvent «entrer et sortir librement», se frayer un chemin vers «la vie en abondance». Voilà qui est difficile… cette conversion préalable et nécessaire.

Et si nous devenions des bergers, à la suite du « bon berger »… des « portes » pour nos frères et sœurs en humanité ?

 

Père Gabriel Ishaya
3 mai 2020

Image: mosaïque réalisée par le Centre Aletti

Ce dimanche 3 mai 2020 est la journée mondiale de prière pour les Vocations. Lire le message du pape François

 

Tags : #homélie

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
18/10 ─ Tatiana SEIGNEUR, je te rends grâce pour tous les bienfaits que ma famille et moi avons toujours reçus de toi, particulièrement cette année. Accorde-nous SEIGNEUR ta Justice, ta Réparation et ta Protection maintenant contre tous ceux qui nous veulent du mal et agissent en ce sens, contre ceux qui nous jalousent, contre ce qui est mauvais. 111/10 ─ Alexandra Bonjour, Pourriez-vous prier pour moi ? Je souffre de schizophrénie depuis déjà 5 ans. Des paroles de connaissances venant de l'Esprit Saint ont dit que j'allais guérir mais la guérison est encore lointaine. S'il vous plait priez pour moi. Je suis en énorme souffrance et je pense au suicide. J'ai peur.909/10 ─ Donald Seigneur je te remercie pour tous tes bienfaits. j'aimerais te confier mon projet de fin d'étude et mon début de carrière professionnelle. Je te confie en particulier mon entretien avec le laboratoire Roche. Si c'est ta volonté de permettre que je sois retenu. Amen507/10 ─ Amparo Seigneur, accorde moi ma guérison et protège ma famille pour toujours.Je te prie seigneur, Amen.529/09 ─ Renée Seigneur je te demande un miracle si telle est ta volonté de guérir notre soeur Gaetanne récemment convertie. Si telle est ta volonté pour elle, fait disparaitre la tumeur qu'on a trouvé dans son cerveau aujourd'hui. Si ta volonté est de l'accueillir, donne lui le courage d'aller te rejoindre et de se laisser consummer par ta miséricorde. Alleluia828/09 ─ Felicite Priere afin de recevoir ma green card. Merci. 625/09 ─ Patricia Priez pour la conversion du cœur, la guérison spirituelle et le courage pour Eric. Merci et Dieu vous bénisse.522/09 ─ Apolline Je confie à Jésus mes amis Maud et Bastien qui, après 3 fausses couches, attendent de nouveau un bébé. Qu'ils puissent avoir la joie de le rencontrer au terme d'une grossesse sereine. Seigneur je t'en prie.921/09 ─ Victoria Seigneur, ma vie semble écrouler de plus en plus. Le chemin qui me mène à ma vocation est tapissé d'obstacles qui me semblent d'être de plus en plus lourds à surmonter. Je t'ai promis de ne jamais arrêter de suivre mon chemin. Et je garde cette promesse avec ardeur, je continue à chanter, l'envie de faire de la musique ne s'éteint pas. Aide-moi !721/09 ─ Anne Pour Hippolyte, 47 ans, père de famille au chômage en fin de droits, pour qu'il retrouve prochainement du travail.6