Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > HOMÉLIE DU 3 mai 2020 : 4ÈME DIMANCHE DE PÂQUES

HOMÉLIE DU 3 mai 2020 : 4ÈME DIMANCHE DE PÂQUES

Le père Gabriel Ishaya, curé modérateur de l’UP Boucles du Rhône, nous propose l’homélie de ce 3 mai 2020, 4ème Dimanche de Pâques.

Lectures du 4ème Dimanche de Pâques — Année A

Le bon berger : la porte vers la « vie en abondance »

Ce dimanche, la liturgie nous offre un passage de l’Évangile de Saint Jean qui nous présente Jésus comme le bon berger, un thème qui jalonne le 10ème chapitre dudit Évangile. Ce thème abordé en plusieurs sections nous est proposé chaque année du cycle des trois années liturgiques, le quatrième dimanche de Pâques.

Qui suivons-nous ? Telle est la question que l’Évangile d’aujourd’hui nous pose. Nous vivons dans ce monde où nous tenons à notre liberté de penser et d’agir. Nous tenons à notre autonomie, notre droit de nous autodéterminer. Nous croyons agir seul, de manière autonome, sans influence extérieure, de même que nous croyons que nous décidons et choisissons nos propres voies librement.  Pourtant, notre expérience nous montre que nous sommes souvent influencés par beaucoup de choses (TV, internet, journaux, publicité, smartphone, Star-model) qui conditionnent notre manière de vivre et d’agir.

Dans la bible, « berger » est souvent synonyme de chef ou de guide. Cela remonte certainement au temps où les Juifs étaient essentiellement des éleveurs nomades. Ce dimanche, nous pouvons donc accueillir ce passage d’évangile comme une invitation à célébrer les figures, personnes, gens qui nous ont «accompagnés» et ont marqué positivement nos vies, certains par contact direct, d’autres de manière indirecte, par notre lecture et souvenirs de leurs histoires légendaires.

De plus, dans ce monde sécularisé, toujours en constante mutation, nous pouvons voir dans ce passage d’évangile une invitation pour nous chrétiens, à ne pas perdre confiance en Dieu, d’oser croire malgré les peurs et des craintes légitimes qui subsistent partout dans le monde. En effet, au cœur de toutes les crises, de désenchantement des valeurs, nous avons un berger, le Christ ! Oser croire que par Lui, Dieu est à l’œuvre aujourd’hui, au travers de l’agir des hommes et des femmes de notre temps, surtout ceux et celles parmi eux qui essaient de conduire la grande famille humaine à l’instar de Jésus, le «bon berger».

Et si ce passage était également un appel à un examen de conscience sur la façon dont nous réalisons notre vocation de parent, enseignant, homme politique, guide ou leader dans nos communautés civiles ou ecclésiales ? Notons que le thème du berger est plus évident dans les versets 1 à 5. Dans les versets 7 à 10, Jésus parle de lui-même comme «la porte».

En effet, il y a un trait distinctif du bon berger qui est mise en évidence dans ce passage. Cet élément distinctif réside éminemment dans la relation de confiance entre lui et les brebis. La réciprocité dans la confiance est lumineuse, totale et ne laisse place à aucun doute. Cette merveilleuse qualité – si rare de nos jours – exprimée dans cette image est nécessaire pour notre foi : foi et confiance étant des sœurs jumelles.

Le berger «entre dans l’enclos des brebis par la porte», il n’est pas sournois ; il «appelle chacune par son nom», il «marche à leur tête». Les brebis «connaissent la voix» du berger ; leur relation est instinctive, harmonieuse, du cœur.

Mais selon les contextes, l’image de la porte peut ne pas être aussi évocatrice que celle du berger. Car plus difficile à pénétrer. Mais avec un effort, l’image de la porte s’avère très profonde. Imaginez tous nos dirigeants, les bergers de nos jours, se tenant au monde comme de vraies portes ouvertes, accessible à tous ! Or, cela présupposerait qu’ils renoncent ou se mettent à l’opposé de la possession du pouvoir ; se contenter d’être les humbles instruments à travers lesquels les autres peuvent «entrer et sortir librement», se frayer un chemin vers «la vie en abondance». Voilà qui est difficile… cette conversion préalable et nécessaire.

Et si nous devenions des bergers, à la suite du « bon berger »… des « portes » pour nos frères et sœurs en humanité ?

 

Père Gabriel Ishaya
3 mai 2020

Image: mosaïque réalisée par le Centre Aletti

Ce dimanche 3 mai 2020 est la journée mondiale de prière pour les Vocations. Lire le message du pape François

 

Tags : #homélie

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
05/08 ─ Adelphe Thibaut Maman Marie, je te rends grâce pour tout. Je viens te demander de m'aider par ta glorieuse intercession auprès de notre Seigneur Jésus-Christ à obtenir maintenant un emploi stable et bien rémunéré, j'aimerais obtenir maintenant un CDI pour me sortir de cette situation d'angoisse et de stress. Merci Bienheureuse Mère de Dieu de me venir en aide,Amen104/08 ─ baptiste - Je voudrais des prières pour trouver un emploi en médiathèque en Bretagne, pour restaurer mon mariage, trouver mon logement et être délivré des soucis financiers et des oppressions spirituelles ! Que j'arrête de mentir et de fumer ! Soyez bénis !103/08 ─ Paula Pour François le papa du père Elie décédé .302/08 ─ Cristina Merci de prier pour mon couple, le 6 août on fête nos 10 ans de mariage et depuis quelques temps déjà on arrive plus à trouver de l'harmonie et du dialogue entre nous. Seigneur je te demande libère nous de tout ce qui nous bloque et aide nous à nous retrouver à nous comprendre et à élever notre fils dans l'amour. Bénit Seigneur mon couple. Amen302/08 ─ baptiste - Je voudrais des prières pour trouver un emploi en médiathèque en Bretagne, pour restaurer mon mariage, trouver mon logement et être délivré des oppressions spirituelles ! Soyez bénis !331/07 ─ Marie-Thérèse Sainte Vierge Marie protégez toute cette famille et que je revoie un jour ces trois petites filles. Protégez leur papa de la maladie.329/07 ─ Stéphane Pour Stéphanie mariée à un journaliste en Suisse ayant deux enfants : Alice et Benjamin et qui récidive pour un cancer du sein. Ils viennent se reposer cet été chez leurs parents à Lancieux en Bretagne en France. Pour qu'elle subisse le meilleur traitement possible... 325/07 ─ Briner paula Pour tout les malades seigneur prend pitié..423/07 ─ Olivia Priez pour moi s'il vous plaît, j ai raté le bac deux fois il y à 17 ans maintenant et je vais le repasser une troisième dans quelques semaines. Je viens vous demander de l aide spirituelle afin que je puis le décrocher avec la grâce de DIEU. Et que cette pandémie qui perturbe le monde soit éradiquée que DIEU nous protège. AMEN523/07 ─ Vincent Il y a plus d’un an, j’ai fait un burn-out dû à du harcèlement moral sur ma place de travail. En dépression, je souhaite retrouver Confiance en Moi et Énergie de Vie pour cette fois me mettre aussi au service de la Communauté. Merci de prier pour moi.5