Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > HOMÉLIE DU DIMANCHE 29 MARS 2020 – CINQUIÈME DIMANCHE DE CARÊME

HOMÉLIE DU DIMANCHE 29 MARS 2020 – CINQUIÈME DIMANCHE DE CARÊME

Le Père Bruno Fuglistaller sj, jésuite de Genève, nous propose l’homélie de ce dimanche

Lectures du 5ème Dimanche de Carême — Année A

ÉVANGILE « Je suis la résurrection et la vie » (Jn 11, 1-45)

Au fil de ces derniers dimanches nous avons croisé la Samaritaine (troisième Dimanche de Carême), l’aveugle-né qui a été guéri (quatrième Dimanche) et aujourd’hui Marthe, Marie et Lazare. Dimanche prochain nous célébrerons le Dimanche des Rameaux.

Thème du mouvement

Un fil rouge qui peut se dégager de ces évangiles est le thème du mouvement. Le Christ vient, va et il fait bouger les autres. De dimanche en dimanche, la liturgie nous le montre « vivifiant » les vies de celles et ceux qu’il rencontre. Elle nous révèle toujours plus la richesse de son humanité qui va jusqu’à la mort… Mais nous savons que cela ne s’arrête pas là.

Et dans ces temps si particuliers qui sont les nôtres, nous voyons que l’Evangile d’aujourd’hui est traversé par un mouvement vers plus d’humanité, un mouvement d’humanisation. En effet, nous apprenons que quelqu’un est malade, puis nous découvrons qu’il s’agit de Lazare, qui est de Béthanie, le frère de Marie et de Marthe. Le souffrant peu à peu prend chair, il n’existe pas seulement par sa maladie mais nous découvrons quelqu’un, ses relations. Il sort des statistiques en quelque sorte.

Derrière les chiffres il y a des personnes

C’est peut-être là un enseignement de l’Evangile d’aujourd’hui : derrière la maladie, les chiffres, il y a toujours des personnes, des patients et souvent tout un réseau de gens qui sont affectés. Les événements de l’actualité peuvent nous sembler un égrainement de chiffres et de statistiques mais derrière ces informations il y a des hommes, des femmes dont la vie bascule, tout comme celle de leur entourage. Et nous qui suivons l’actualité risquons d’être décalés par rapport aux réalités vécues en première ligne.

Un décalage

Mais l’Evangile de ce dimanche nous met lui-même au cœur d’un décalage qui prend plusieurs formes. Décalage de temps : Marthe et Marie envoient un message à Jésus qui est tout près, environ trois kilomètres… Mais il attend deux jours… Quand il veut enfin se mettre en route, on tente de le retenir… Décalage de compréhension : les disciples pensent que Jésus parle de sommeil alors qu’il évoque la mort… Marthe pense à la résurrection au dernier jour, alors que Jésus parle de lui.

Jésus se met à pleurer

Et Jésus lui-même semble décalé par rapport aux émotions qu’il rencontre chez Marthe et surtout Marie. Il lui faut plusieurs échanges d’abord avec Marthe puis ensuite avec sa soeur pour qu’il saisisse la douleur et le désarroi. Ce sont finalement les larmes de Marie et de ses amis qui le submergent. Invité à venir et à voir où est Lazare, Jésus se met à pleurer. Face à la réalité de la douleur et de la perte, les mots n’ont plus rien à dire, seules les larmes parlent.

Il est là à nos côtés

Dans l’Evangile d’aujourd’hui le Christ est en chemin vers la douleur de ceux et celles qu’il rencontre. Les échanges donnent au Christ d’accéder davantage à la réalité de ces vies. Il n’a pas « besoin » de cela pour se faire proche mais c’est le chemin qu’il a décidé de prendre. Il rejoint Marthe et Marie et vient aussi auprès de nous. Il vient. Il est là à nos côtés quoi que nous vivions. Ainsi il est vraiment homme et vraiment Dieu.

Père Bruno Fuglistaller sj, jésuite de Genève

Image: Cetre Aletti (Rome)

Dimanche 29 mars 2020

Tags : #homélie

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
28/07 ─ Béatrice Seigneur, je te rend grâce de nous avoir sauver par le sang de ton fils bien aimé, aujourd'hui, ma vie tant conjugal que professionnel est victime de la haine et de la jalousie des autres . J'implore ta miséricordieux, par l’intersection de saint Michel protégez moi du mal autres et apporte dans ma vie la lumière divine. Amen427/07 ─ samia priez svp pour la protection et la guérison de ma famille..merci de tout coeur!!!827/07 ─ Anne Julie Dieu le père je demande de m’accorder ta grâce pour mon examen de demain . Après mes nombreux efforts je prie pour que tous ce que j’ai révisé reste dans ma tête et que le stresse de les enlève pas demain au moment de mon contrôle .. merci 627/07 ─ felicite michele seigneur moi ta fille Michèle je viens pleurer et de prier de me pardonner tout mes péchés et a 47ans je trouve le mariage avec oswald que je vis maritalement depuis 3 ans avec toutes les moqueries ouvre toutes le voix bloquées dans ma vie , je te confie le âmes de mere nkolo ondoua Esther, ma mere bisso désiré ,ondoua andang Felix 727/07 ─ Essoyodou Pour un contrat de travail stable à plein temps bien rémunéré, nous te prions627/07 ─ Essoyodou Seigneur je te dis merci pour toutes tes grâces dans ma vie. Seigneur je te demande Pardon pour l'adultère que j'ai commis avec collègue de travail. Je me confesse à toi car le péché te déplaît. Je te demande de me pardonner les peines que j'ai infligé aux autres. Seigneur je demande ta bénédiction sur la famille.626/07 ─ Nicole Jeremy autistes prenez mon intention.de prier 525/07 ─ Maria Au nom de Jésus qu'Antoine arrête les mensonges et les promesses. Qu'il grandisse et devienne responsable. Qu'il s'occupe enfin de notre bébé qui lui ressemble et pourtant n'a pas reconnu. Qu'il arrête de couper le dialogue par des silences sans raison. Qu'il soit courageux et informe ses parents de tout cela. Qu'il arrête les mauvaises fréquentati625/07 ─ Jess Seigneur , je te prie pour demander la guérison complète de la maladie de mon ami guy, pour que il me pardonne de mes erreurs , et que nous nous retrouvions, pour toujours dans la paix et l amour qui nous unissais.Exaucer ma demande.Amen Amen🌹525/07 ─ Marie Thérèse Seigneur tout puissant je te rends grâce pour tout ce que j’ai reçu. Aujourd’hui, je te confie la cause de mon frère Gerard qui est en pleine dépression ! Il a perdu la foi, fais que dans sa détresse il te rencontre à nouveau ainsi que son épouse Anny. Je te confie aussi mes enfants et petits enfants merci seigneur j’ai confiance en toi7