Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > HALLOWEEN, UNE FÊTE SATANIQUE?

HALLOWEEN, UNE FÊTE SATANIQUE?

La fin du mois d’octobre est proche et c’est le 31 précisément qu’a lieu Halloween, la fête des morts. Elle est issue d’une tradition anglo-saxonne, importée désormais chez nous pour le plus grand  bonheur des enfants, amateurs de frissons et de déguisements. Mais quelle est l’origine réelle de cette fête?

Les anglo-saxons, et plus particulièrement les américains, ont l’art d’exporter leur culture à forte vocation commerciale. Halloween n’échappe pas à la règle et c’est désormais une date qui compte dans le calendrier des festivités européennes. Le Vieux continent s’est accroché au wagon US et Halloween s’impose depuis quelques années comme une commémoration dont on ne sait pas grand chose, si ce n’est qu’il s’agit de fêter les morts. Toujours enclins à suivre un leader au marketing mondialement éprouvé, c’est également une aubaine pour les commerçants et vendeurs de déguisements et autres acteurs de carnaval.  

Dans la tradition chrétienne, depuis le 19è siècle, on célèbre nos défunts et la fête des morts est le 2 novembre, à ne pas confondre avec la Toussaint, le 1er novembre. Ces deux commémorations catholiques ne font l’objet d’aucun appât commercial et demeurent bien pâles et solitaires sur le calendrier des fêtes chrétiennes. Et ce, même si elles suivent de très près le 31 octobre et son faste de citrouilles et de chapeaux pointus.

la fête des morts arrive en amérique avec le mayflower

A l’origine, il s’agit d’une fête celtique, et plus précisément irlandaise, qui remonte à plus de 3000 ans. A cette époque lointaine, le calendrier se terminait le … 31 octobre et cette dernière nuit de l’année était celle du dieu de la mort, Samain ou Samhain en gaélique. Samhain marque autant la fin de l’année et de la vie que le nouvel an et la future renaissance. La mort n’est qu’une fin de cycle, un passage de relais vers un nouveau départ, une  nouvelle vie. A cette époque, les nuits se rallongent et les fantômes en profitent pour rendre visite aux vivants. C’est donc bien les immigrés irlandais qui ont importé la tradition d’Halloween aux Etats-Unis. On connaît la suite…

Si le navet des origines a été remplacé par une citrouille, c’est le personnage du conte irlandais Jack-o’-lantern (Jack à la lanterne) qui a inspiré le personnage de L’étrange Noël de Mr. Jack qui fut le symbole de cette tradition. La citrouille est un légume de saison et il est bien plus commode à sculpter que le navet des origines. En outre, la citrouille constitue une lanterne aux multiples visages à fort potentiel d’éclairage en y plaçant une ou plusieurs bougies. Aux Etats-Unis cette fête est quasiment aussi importante que Noël et les préparations se prévoient bien à l’avance. Les maisons sont décorées, les costumes préparés en famille et les enfants passent de maisons en maisons quémandant des friandises. 

halloween et le calendrier satanique

Fondateur de l’Eglise de Satan, Anton LaVey a intégré Halloween dans le calendrier satanique. Cette commémoration des morts est importante aux yeux des satanistes ; LaVey lui donne des origines druidiques et affirme qu’en Grande-Bretagne cette nuit donnait lieu à des rituels magiques, notamment des rituels à caractère sensuel, et qu’elle confère une puissance exceptionnelle aux esprits malins, sorcières ou démons.

Le dictât américain nous pousse à offrir à nos enfants le rituel quasi païen de cette fête dont on a bien oublié à la fois le sens et les origines. Un peu de résistance serait bienvenue afin de faire plus de place à notre fête des morts et celles de tous les Saints, bien présentes, elles, sur le calendrier des commémorations chrétiennes.

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière