Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > COVID-19 : FAUDRA-T-IL RÉSERVER SA PLACE POUR PARTICIPER AUX MESSES ?

COVID-19 : FAUDRA-T-IL RÉSERVER SA PLACE POUR PARTICIPER AUX MESSES ?

La date de la reprise des célébrations religieuses n’est pas encore connue, mais les évêques suisses souhaitent que les églises se préparent d’ores et déjà. Compte tenu des premières mesures d’assouplissement dans d’autres domaines de la vie publique, la Conférence des évêques suisses  se prononce en faveur d’un assouplissement de l’interdiction de messes publiques. L’Eglise catholique entend naturellement respecter les prescriptions fédérales en vigueur, notamment celles qui concernent l’hygiène et la distance sociale. La Conférence des évêques suisses a ainsi publié un plan-cadre  de protection * avec une série de directives pour réduire les risques de propagation du coronavirus (COVID-19) lors des célébrations . Il sera valable dès le jour décidé par le Conseil fédéral, précise un communiqué de la CES.

Nous faisons le point avec l’abbé Pascal Desthieux, Vicaire épiscopal à Genève.

Quel est le message des Évêques ?

La Conférence des évêques suisses fait sienne l’espérance de bien des fidèles de pouvoir bientôt célébrer à nouveau des messes publiques, mais rappelle que les contraintes sont un geste de respect, pour soi et les autres, et que le plein rétablissement de la vie ecclésiale et religieuse n’est pas pour tout de suite. Il dépendra de l’évolution de la situation. En ces temps difficiles, nos évêques soulignent aussi que les messes publiques ne constituent qu’une partie de ce qui fait la richesse de la vie chrétienne ! Ils mentionnent notamment des pratiques comme la liturgie domestique et la prière à la maison, en famille, mais également par les personnes vivant seules.

Dans l’attente de connaître une date pour la reprise des messes, la Conférence des évêques suisses (CES) a publié un plan-cadre de protection pour se préparer à la reprise des célébrations publiques. Quelles sont les dispositions ?

Ce plan décrit minutieusement les mesures pratiques qui permettent de respecter les prescriptions de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Bancs, portes et autres points de contact devront par exemple être désinfectés avant les messes. Le nombre de personnes autorisées à entrer dans les églises devra être  limité à un tiers du nombre maximum possible et chaque fidèle doit disposer d’un espace de 4m2 au minimum. Le texte des évêques souligne qu’il faudra prévoir des mesures adéquates pour ces distances nécessaires soient respectées. Par exemple la fermeture d’un banc ou ligne de chaises sur deux ; éloignement des chaises ; marquage en couleur des places.

Faudra-t-il dès lors réserver sa place avant d’aller à la messe ?

En effet, pour éviter qu’aux messes bien fréquentées certains fidèles qui se présentent soient renvoyés, les évêques recommandent la mise en place de mécanismes de réservation et de places numérotées. Des solutions pourront être proposées aux fidèles qui ne pourront pas rentrer dans l’église :  un autre lieu, une autre date, éventuellement en semaine.

Nous vivons une situation extraordinaire qui nous dicte des comportements de prudence et une plus grande organisation. Je suis confiant que, comme d’autres secteurs, nous serons en mesure de répondre aux défis qui se posent. Tout doit être mis en œuvre pour que les rassemblements en église ne deviennent des foyers d’infection.

Les personnes dites vulnérables pourront-elles participer aux célébrations ?

Les fidèles qui sont malades ou se sentent malades sont sollicités à ne pas se rendre à la messe. Dans le respect des mesures prescrites, ils peuvent recevoir la communion chez eux par des personnes formées et mandatées pour cela. Les évêques conseillent aux fidèles faisant partie des groupes à risque de ne pas fréquenter la messe dominicale. La CES précise que, toujours dans le respect absolu des dispositions étatiques, ils peuvent fréquenter la messe en semaine comptant moins de fidèles

D’autres dispositions sont prévues. En entrant dans les églises, au lieu de tremper le bout des doigts dans l’eau bénite des bénitiers, les fidèles devront par exemple se nettoyer les mains avec un produit désinfectant virucide !

En effet, les bénitiers resteront vides et il est recommandé que les fidèles se désinfectent les mains avant d’entrer dans l’église. L’échange du signe de la paix est supprimé et plusieurs directives sont prévues pour la communion. Par exemple, le dialogue « Le Corps du Christ » – « Amen » sera prononcé communautairement avant que l’on procède à la distribution de la communion. Pour recevoir l’eucharistie, il faudra respecter les distances et les règles d’hygiène. L’ensemble de ces dispositions peut paraître lourd à observer, mais il ne dénature pas les messes et je suis certain que le jour où nous allons pouvoir à nouveau célébrer ensemble la joie l’emportera sur ces quelques désagréments.

Qu’en sera-t-il des baptêmes, des premières communions, des confirmations et des mariages ?

Ils sont conditionnés au respect rigoureux des normes de protection établies en matière de distance sociale et d’hygiène. S’il est possible de reporter la fête, il faut le faire, en accord avec la famille, car il faut éviter les grands rassemblements.

Et pour les funérailles ?

Le coronavirus a bouleversé le processus de deuil, qui passe aussi par la célébration de funérailles en présence des personnes chères, par des gestes de contact et de proximité qui ne peuvent pas avoir lieu. Les obsèques dans la plus stricte intimité sont difficiles à vivre pour la famille et les proches qui ne peuvent pas y participer.

Dès le 27 avril, les conditions ont été néanmoins assouplies. Les obsèques doivent être toujours célébrées avec aussi peu de monde que possible. Toutefois, le nombre total de personnes présentes dépend maintenant du choix du lieu où se déroule la cérémonie. Comme pour les messes, les curés doivent établir un plan de protection et calculer pour chaque église ou chapelle le nombre maximum possible de participants. Pour les chapelles du centre funéraire à Genève, ce nombre est de 27 personnes.

Image ©ECR

SD&D, 29 avril 2020

*Il énumère des objectifs-type, offrant une orientation auxdits diocèses et abbayes territoriales quant à leurs propres concepts de protection, qui demandent à être adaptés par ceux-ci, en collaboration avec les autorités cantonales correspondantes, aux situations concrètes saisies.

++ATTENTION: . Le 25 mai 2020 la Conférence des évêques suisses a publié un nouveau plan cadre pour la célébration des messes ++

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
22/01 ─ isabelle Je te remercie Seigneur pour ce que tu es entrain de faire pour mon Papa Antonio, je te rends grâce et je te loue. Je commande maintenant à la maladie de Charcot de partir définitivement de son corps, et j'ordonne a ses muscles de reprendre leur place et à la douleur de partir. Au nom de Jésus. Amen.221/01 ─ Minre merci de prier avec moi le Seigneur afin que je connaisse à nouveau la joie de la maternité221/01 ─ Michelle Mon Seigneur, mon mari et moi sommes fatigue..beaucoup des problemes. Je viens ver toi pour te supplier de nous benir, de aider a mon mari a son travail et de m'apporter la gueriosn du corps et du coeur. Je te prie pour debloque chaque obstacle dans le travail de mon mari. Gueirs nous s de toutes les maladies de l'esprit, de l'ame et du corps. Merc220/01 ─ Alexa Bonjour, je m’appelle Alexa, le 28 décembre prise d’une colère j’ai eu des actes incontrôlables et j’ai mis ma conjointe dehors de notre maison, dans cet actes de faiblesse j’ai perdu la personne la plus chère à mon coeur. Mon intention de prière est que Iris, revienne à mes côtés pour toujours et que nous vivions cet amour pur encore219/01 ─ J. Seigneur, dissous les secrets de famille, nourris les paroles de vérité(s), encourage les échanges libérateurs au détriment des silences pesants et destructeurs.418/01 ─ Hans Josef Erich Je supplie notre Seigneur et la Sainte Vierge Marie d'aider mon petit fils Antoine, âgé de 3 ans, qui a été hospitalisé ce jour et subira demain matin une très importante intervention chirurgicale pour déplacer une artère cardiovasculaire. C'est la 2ème fois qu'il sera opéré pour ce grave et sérieux problème. Dieu tout puissant aidez-le. Merci. 518/01 ─ Franck frabrice Je suis tombé par hasard sur votre portail en cherchant un lieu pour prier ensemble Ma femme veut me quitter et je l'aime On s'est marié à l'église, je ne veut pas de divorce. Prier pour la stabilité, le renouveau de notre couple Prier pour notre union et la paix dans notre foyer Amennnn517/01 ─ Jean-François Priez pour que je ne sois pas vacciné demain si cela est possible et que ce ne soit pas dangereux pour ma santé.414/01 ─ J. Seigneur, rassemble les familles divisées, nourris la véritable écoute. Aide-nous à sortir de nos intérêts personnels, des violences au profit de la solidarité et de la compréhension enrichissant les liens sociaux. Ouvre les portes du coeur et de l’authenticité, du respect, de l’entraide et de la diversité.813/01 ─ Severine S'il vous plait priez pour mon mari et moi pour que nous puissions avoir un enfant et je vous presente aussi le concour de mon mari7