Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > Lecture : Une pandémie sans visage

Lecture : Une pandémie sans visage

Martin Steffens, philosophe et auteur

Martin Steffens, philosophe et auteur prolifique publie avec son collègue Pierre Dulau un essai engagé sur les dérives d’une société sans visage à l’aune de la pandémie. Les deux philosophes interrogent la crise actuelle sous l’angle social, anthropologique et philosophique tout en démontrant son impact sur les relations sociales.

 Le visage met la relation au centre. L’expression couramment utilisée de « face à face » en donne un bel exemple. Or, nous assistons aujourd’hui à « une éclipse du visage humain [qui] touche […] jusqu’aux aspects anthropologiques et spirituels de notre expérience du monde ».

Bas les masques

Une invisibilisation du visage provoquée par la pandémie et l’injonction omniprésente au port du masque soutient Martin Steffens lors de la rencontre en ligne un auteur, un livre, du 14 septembre dernier. Ces rendez-vous réguliers, organisés par les Eglises catholique et protestante de Genève, offrent un espace de réflexion et de discussion bienvenu dans une société en perte de relations, comme le déplore l’auteur dans son essai Faire face : le visage et la crise sanitaire.

Esclaves d’une idolâtrie sanitaire

L’Occident s’appuie sur deux principes, ou « deux jambes » pour reprendre les termes du philosophe : l’unicité de la personne dans ce qu’elle a de singulier et sa liberté, sans pour autant être déliée des autres. Tout dans le visage humain exprime ces deux principes. D’un côté, la physionomie de chacun est unique et constitue son identité, d’ailleurs utilisée pour la reconnaissance faciale. Ce visage que nous croyons posséder ne nous appartient en fait pas. Il est paradoxalement la seule partie de notre corps que nous ne pouvons voir. Ce n’est que dans la relation qu’il nous est restitué. Par exemple, sous la forme d’un sourire. L’auteur avance donc que derrière nos masques nous sommes devenus des esclaves, traduit par le terme grec d’aprosopon et signifiant littéralement « sans-visage ». Collectivement ef-facés, la vie n’est plus consacrée qu’à sa propre conservation.

Immunité relationnelle

Les deux auteurs n’hésitent pas à recourir à l’étymologie pour pousser à penser la crise. On découvre, entre autres, une racine analogue à communauté et immunité. Le premier vient du latin comunus, dont le « co- » exprime toujours une idée de partage, puis de munus, désignant la dette. Comprise aussi comme le don reçu, celui qui nous donne envie de redonner à d’autres.

La Communauté

La communauté existe donc lorsque nous avons conscience du don reçu et que cela nous met en état de redonner à autrui. Le terme d’immunité, quant à lui, manifeste le contraire. Le I-munus désigne le fait de vouloir se protéger de ce don parce qu’il y a, dans la relation à autrui, dans la communauté en général, une possibilité que l’autre porte non plus la vie, mais la mort. A cause de cela, nous adoptons une stratégie d’immunité dans laquelle on se protège des autres et de la relation.

L’immunité absolue ?

L’immunité absolue annoncerait donc une volonté de passer d’une communauté de partage à une autre plus inhospitalière. Martin Steffen conclut néanmoins sur une note plus positive : « Restons attentifs aux belles choses que nous accorde encore ce monde. Notamment le don et le pardon qu’offre le christianisme. La crise a produit son lot de souffrances, mais nous en aurons fait une occasion d’aimer encore plus fort ».

Myriam Bettens, septembre 2021

Image: couverture du livre « Faire face »

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
19/01 ─ J. Seigneur, dissous les secrets de famille, nourris les paroles de vérité(s), encourage les échanges libérateurs au détriment des silences pesants et destructeurs.218/01 ─ Hans Josef Erich Je supplie notre Seigneur et la Sainte Vierge Marie d'aider mon petit fils Antoine, âgé de 3 ans, qui a été hospitalisé ce jour et subira demain matin une très importante intervention chirurgicale pour déplacer une artère cardiovasculaire. C'est la 2ème fois qu'il sera opéré pour ce grave et sérieux problème. Dieu tout puissant aidez-le. Merci. 218/01 ─ Franck frabrice Je suis tombé par hasard sur votre portail en cherchant un lieu pour prier ensemble Ma femme veut me quitter et je l'aime On s'est marié à l'église, je ne veut pas de divorce. Prier pour la stabilité, le renouveau de notre couple Prier pour notre union et la paix dans notre foyer Amennnn117/01 ─ Jean-François Priez pour que je ne sois pas vacciné demain si cela est possible et que ce ne soit pas dangereux pour ma santé.214/01 ─ J. Seigneur, rassemble les familles divisées, nourris la véritable écoute. Aide-nous à sortir de nos intérêts personnels, des violences au profit de la solidarité et de la compréhension enrichissant les liens sociaux. Ouvre les portes du coeur et de l’authenticité, du respect, de l’entraide et de la diversité.513/01 ─ Severine S'il vous plait priez pour mon mari et moi pour que nous puissions avoir un enfant et je vous presente aussi le concour de mon mari212/01 ─ Ghislaine Seigneur Jésus Christ vient à mon aide vient à mon secours, j'ai été suspendu de mon poste mon service injustement cela fait 2 mois et quelques jours, touche le coeur de mon Directeur Général qu'il notifie dans les plus brefs délais mon retour à mon service à mon poste. J'implore protection bénédiction santé force réussite et succès. Amen 210/01 ─ Lucie S’il vous plaît, priez pour que mon fabuleux mari et moi, puissions avoir un enfant. Merci. 809/01 ─ Flor Seigneur Aidez nous dans cette période difficile . Aidez nous dans nos problèmes financiers afin que nous ne perdions pas notre maison. Amenez nous votre soutien dans nos difficultés familiales. Entourez nous de votre amour. Amen 806/01 ─ marie-made je vous confie stéphane G qui est en recherche d'emploi il instable n'arrive pas à trouver un emploi qui lui convient ,il 50 ans et pour mon mari qui dois passé un examen pour le coeur merci pour vos prières rien n'est impossible à dieu5