Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > HÔPITAL, EMS, PRISONS, L’ÉGLISE RESTE PRÉSENTE, AUTREMENT

HÔPITAL, EMS, PRISONS, L’ÉGLISE RESTE PRÉSENTE, AUTREMENT

En ce temps de confinement, les aumôneries et les services de l’Église catholique romaine restent mobilisés pour accompagner les personnes. 

Les célébrations ont dû être suspendues dans les hôpitaux, les établissements pour personnes âgées et dans les lieux de détention. Avec l’interdiction ou la limitation des visites et de rencontres, la mission des aumôniers est difficile à assurer. Mais des initiatives se dessinent pour garantir une présence et pour répondre aux mieux aux demandes. Le rôle reste centré sur l’écoute et l’empathie, mais autrement.

À l’hôpital, auprès des malades

Avec ses aumôniers, l’Eglise est présente à l’hôpital, centre névralgique de la lutte au coronavirus ©HUG

Avec ses aumôniers, l’Eglise est présente à l’hôpital, centre névralgique de la lutte conte le  coronavirus à Genève. Les aumôniers de l’Église sont intégrés dans les dispositifs de réponse à la situation d’urgence imposée par la pandémie. « Nous avons renforcé notre présence, avec deux aumôniers de garde au lieu d’un seul en temps normal. Mais nous avons suspendu les visites dans les étages et nous limitons à répondre aux demandes », explique l’abbé Giovanni Fognini. « Nous sommes aussi très attentifs au personnel soignant et aux membres du corps médical. Nous les nous connaissons bien. Beaucoup d’infirmières sont frontalières, avec leurs enfants à la maison. Nous prenons des nouvelles, nous les écoutons », précise l’aumônier actif sur le site Cluse-Roseraie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

Mais les gestes de réconfort et de proximité ont changé.

« Il est impossible de tenir une main, de mettre une main sur l’épaule et il faut respecter les distances. Nous sommes très scrupuleux. Il faut vivre un temps  avec le patient à la bonne distance. Le masque obligatoire cache le sourire et c’est dans le regard ou par la prière que l’échange devient possible », explique l’abbé.

La solitude des personnes âgées

Les consignes pour les aumôniers présents dans les établissements pour personnes âgées sont très strictes. Dans plusieurs EMS toute visite est désormais interdite. Les personnes âgées sont en effet particulièrement vulnérables au coronavirus. « La situation est difficile. Dans certains cas, les personnes sont confinées dans leur chambre, par sécurité, mais  la solitude est grande ». Je fais du soutien par téléphone pour autant que le résident puisse encore répondre au téléphone. Beaucoup souffrent de troubles cognitifs, d’autres me reconnaissent seulement quand ils me voient », confie Cathy Espy-Ruf, responsable de la Pastorale de la santé.

Dans cette situation, des bénévoles d’aumôneries ont envoyé des prières au personnel des EMS pour qu’il puisse les lire aux résidents qui en font la demande. En l’absence des célébrations, les textes du dimanche sont disponibles dans la chapelle de quelques établissements, pour les résidents qui peuvent se déplacer. « Pour la semaine sainte, nous allons imprimer des méditations », ajoute l’assistante pastorale.

« Plusieurs aumôniers, dont moi-même, se sont aussi mis à disposition du Groupe de soutien d’urgence COVID-19 du Groupement interreligieux de soutien spirituel en cas d’urgence (GI-spi). Le but est d’ouvrir une permanence d’écoute et de soutien. Elle est en train d’être mise en place ».

En prison, garder le lien

« Du côté de l’aumônerie des prisons, très vite nous avons pris conscience qu’il était essentiel de protéger au maximum les personnes incarcérées. Les aumôniers ont cessé de se rendre sur les lieux par souci de protéger les détenus et le personnel», explique Christine Lany-Thalmeyr, responsable catholique de l’Aumônerie œcuménique des prisons.

« Ces décisions sont très difficiles à prendre. Mais elles sont essentielles afin de sauver des vies. Le défi est maintenant de demeurer dans un lien de foi, de prière et d’espérance avec les personnes. Nous tentons de voir comment maintenir un lien épistolaire avec celles et ceux que nous accompagnons et qui le souhaiteraient. Nous sommes en attente du feu vert des directions et de la mise au point des modalités pratiques », ajoute-t-elle.

« Les directions des trois principaux sites sur lesquels nous intervenons (Champ-Dollon, La Brenaz et Curabilis) se sont montrées très concernées. Elles font leur possible afin de soutenir nos efforts pour rester en lien avec les personnes incarcérées. Le directeur de Champ-Dollon nous a spontanément proposé de mettre à disposition, durant les heures habituelles de nos offices, le canal TV interne, afin de diffuser des productions ‘maison’. Nous y travaillons pour proposer des liturgies de la Parole, un soutien à la prière et à la spiritualité. La même offre a été faite à l’imam  pour la prière du vendredi», remarque l’assistante pastorale . Des initiatives similaires pourraient voir le jour dans les autres lieux de détention.

Une ÉGLISE présenTe par La prière

« Paradoxalement, malgré la distance physique, le confinement et l’incertitude que nous vivons tous, nous mettent en empathie et nous rapprochent du vécu des personnes en détention », témoigne Christine Lany-Thalmeyr.

Dans ce temps inédit, la prière se renforce. Elle permet de se soutenir mutuellement, malgré les distances.

SD&C, mars 2020

 Pascal Deloche / Godong

Cathy Espy-Ruf

Responsable de la Pastorale de la santé

+41 76 565 80 66

Prendre contact

Christine Lany-Thalmeyr

Responsable du Service de l’Aumônerie catholique des prisons

Prendre contact

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
18/10 ─ Tatiana SEIGNEUR, je te rends grâce pour tous les bienfaits que ma famille et moi avons toujours reçus de toi, particulièrement cette année. Accorde-nous SEIGNEUR ta Justice, ta Réparation et ta Protection maintenant contre tous ceux qui nous veulent du mal et agissent en ce sens, contre ceux qui nous jalousent, contre ce qui est mauvais. 111/10 ─ Alexandra Bonjour, Pourriez-vous prier pour moi ? Je souffre de schizophrénie depuis déjà 5 ans. Des paroles de connaissances venant de l'Esprit Saint ont dit que j'allais guérir mais la guérison est encore lointaine. S'il vous plait priez pour moi. Je suis en énorme souffrance et je pense au suicide. J'ai peur.909/10 ─ Donald Seigneur je te remercie pour tous tes bienfaits. j'aimerais te confier mon projet de fin d'étude et mon début de carrière professionnelle. Je te confie en particulier mon entretien avec le laboratoire Roche. Si c'est ta volonté de permettre que je sois retenu. Amen507/10 ─ Amparo Seigneur, accorde moi ma guérison et protège ma famille pour toujours.Je te prie seigneur, Amen.529/09 ─ Renée Seigneur je te demande un miracle si telle est ta volonté de guérir notre soeur Gaetanne récemment convertie. Si telle est ta volonté pour elle, fait disparaitre la tumeur qu'on a trouvé dans son cerveau aujourd'hui. Si ta volonté est de l'accueillir, donne lui le courage d'aller te rejoindre et de se laisser consummer par ta miséricorde. Alleluia828/09 ─ Felicite Priere afin de recevoir ma green card. Merci. 625/09 ─ Patricia Priez pour la conversion du cœur, la guérison spirituelle et le courage pour Eric. Merci et Dieu vous bénisse.522/09 ─ Apolline Je confie à Jésus mes amis Maud et Bastien qui, après 3 fausses couches, attendent de nouveau un bébé. Qu'ils puissent avoir la joie de le rencontrer au terme d'une grossesse sereine. Seigneur je t'en prie.921/09 ─ Victoria Seigneur, ma vie semble écrouler de plus en plus. Le chemin qui me mène à ma vocation est tapissé d'obstacles qui me semblent d'être de plus en plus lourds à surmonter. Je t'ai promis de ne jamais arrêter de suivre mon chemin. Et je garde cette promesse avec ardeur, je continue à chanter, l'envie de faire de la musique ne s'éteint pas. Aide-moi !721/09 ─ Anne Pour Hippolyte, 47 ans, père de famille au chômage en fin de droits, pour qu'il retrouve prochainement du travail.6