Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > Au quotidien > Pandémie: des messes à guichets fermés

Pandémie: des messes à guichets fermés

Comment les fidèles vivent-ils cette période de pandémie  et notamment les directives sanitaires qui règlent les messes ? Nous vous proposons un aperçu avec une série de témoignages glanés sur les parvis de nos églises.

“Drôle d’époque ! “

“Drôle d’époque ! “, s’exclame un monsieur devant la porte fermée d’une église à Genève. Un panneau accroché à la poignée indique que l’office est “complet” et qu’il n’est plus possible de pénétrer à l’intérieur pour participer à la célébration. « J’attendrai la fin pour entrer et dire une prière”, se console-t-il en cherchant des yeux un banc pour s’asseoir. Masqués, désinfectés, distants les uns des autres, à l’intérieur une cinquantaine de fidèles participent à la messe dominicale. C’est le nombre maximum autorisé par les mesures sanitaires en vigueur en raison de la pandémie 

« Au moins les messes ne sont pas suspendues ! »

La messe se termine, les fidèles sortent, d’autres en profitent pour rentrer un instant.  “La situation n’est pas facile”, soupire une dame. “Au moins, cette année les messes ne sont pas suspendues comme l’année dernière, quand nous avions dû célébrer Pâques devant la télévision”, dit-elle en évoquant les longues périodes sans messes publiques, entre la mi-mars et fin mai 2020, puis encore durant tout le mois de novembre de l’année dernière. Depuis début décembre l’interdiction a été levée mais les célébrations religieuses sont soumises à une série de dispositions dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19. 

Avec la pandémie, il faut s’inScrire aux messes 

Françoise* accepte et comprend qu’il faille respecter les normes sanitaires, mais le système d’inscription mis en place par sa paroisse n’est pas idéal: “Je ne sais jamais à l’avance quand mes petits enfants arrivent à la maison, alors j’essaie toujours de réserver la première messe du matin pour être sûre d’avoir une place.. Cinquante personnes pour une grande église ce n’est pas très logique ! Elle semble vide et ce n’est pas très joyeux”, observe-t-elle. La jauge de 50 personnes est aussi difficile pour les paroisses, qui doivent parfois refuser des fidèles. Une démarche difficile et douloureuse. C’est surtout lors des célébrations de la Semaine sainte que des personnes n’ont pas pu entrer dans les églises et cela en dépit de l’effort de nombre de paroisses qui ont proposé plus de messes. 

Pour Eva*, venue aujourd’hui avec son fils, la messe est un moment important de la semaine. “Même si nous devons nous asseoir loin des autres, nous sommes ensemble avec le Seigneur”. Mais elle est inquiète. « Bientôt ils vont tout fermer. Les gens ne font pas assez attention. Il y a du monde partout: dans les magasins, dans les bus, dans les parcs et  il y a toujours plus de cas de coronavirus. Ce n’est pas fini !”, s’alarme la jeune maman en ajustant son masque. 

Antoine* est venu à la messe avec son épouse et sa fille. “La messe à 50 personnes est bizarre. Ce n’est pas pareil, mais je viens tout de même..  Nous avons regardé les messes à la télévision quand nous n’avions pas le choix, mais c’est mieux de venir. C’est important d’être présent, d’écouter la Parole ensemble, de recevoir la communion. J’ai grandi comme ça, avec le bon Dieu” ajoute ce père de trois enfants.

 

“Je viens dire bonjour à Jésus”

Marianne*, la trentaine, ne va plus aux célébrations mais elle se rend régulièrement à l’église. “Même avant la pandémie je n’allais pas régulièrement à la messe du dimanche. Aujourd’hui, je vis ma foi plutôt à la maison, aussi par peur du virus. Parfois je viens à l’église pour prier, pour me recueillir, pour dire bonjour à Jésus. Cela me rassure. Ces célébrations sans chants, à distance les uns des autres ne me correspondent pas ”.

Gabrielle* aussi ne sent pas le besoin de participer à la messe. Aujourd’hui elle est venue à l’église pour allumer une bougie. “La foi je la pratique surtout par la prière chez moi et aussi par des actions. Je suis croyante, mais depuis un certain temps j’ai du mal avec l’Eglise. Jésus dit qu’il est présent quand nous nous rassemblons et avant j’allais régulièrement à la messe. Aujourd’hui rarement. Au moins, je laisse la place aux autres, aux personnes pour qui c’est très important. J’essaie surtout d’être chrétienne dans mon quotidien, avec des actions concrètes pour aider les personnes. L’Eglise fait sans doute des bonnes choses, des gestes caritatifs que je ne connais pas. Ces choses sont pour moi importantes”, remarque cette femme d’une cinquantaine d’années.

Prêtres en quarantaine

Fin mars, la pandémie a aussi joué un sale tour aux pères de la communauté des frères de Saint-Jean.  Après avoir appris que l’un d’eux était positif au Covid, tous les pères de la paroisse Saint-François-de-Sales ont dû se placer en quarantaine et n’ont pas pu célébrer les messes. Des solutions ont pu néanmoins être trouvées. C’est ainsi, notamment que l’abbé Pascal Desthieux, vicaire épiscopal, a accepté de célébrer la messe des Rameaux. 

SD&C, avril 2021

 

Image: messes et pandémie

 

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
16/05 ─ samia svp priez pour que mon fils trouve une bonne épouse sage et pieuse..merci de tout coeur!!!614/05 ─ Misel J'attends les résultats de ma biopsie. J'ai déjà eu un cancer du sein. Au bout de cinq ans, le soupçon a surgi que je pourrais avoir à nouveau un cancer. Je prie, mon Dieu, que ce tourment me contourne si c'est ta volonté. Ayez pitié de moi. Je t'envoie mon cri..Je n'en peux plus..Tout le monde pense que ça va être un cancer..ne le laisse pas..413/05 ─ Huberte Bonjour je vous avais demandé de prier pour moi Huberte pour le renouvellement de mon contrat de travail je rends grâce à Dieu mon contrat à été prolongé pour 6 mois. Merci pour vos prières.613/05 ─ Jocelyne Avec l’intercession de la Vierge Marie, le Seigneur me comble de la grâce du mariage chrétien avant la fin du mois. Dieu le père donne moi de quoi subvenir à mes besoins. Amen413/05 ─ Florentin Action de grâce au SEIGNEUR pour tous ses bienfaits. Marie conçu sans péché, veille sur Florentin, Estelle et leurs enfants Johan et Anna. Tous les SAINT et SAINTE de DIEU priez pour nous 312/05 ─ Philippe Père, accorde moi la grâce, au nom de Jésus et de sa sainte mère La Vierge Marie, de m'accorder la grâce de jeûner le mercredi et le vendredi, et de me couper des liens avec l'alcool. Amen412/05 ─ Thibaut Je veux prier mon Dieu d'Abraham,de David, et de Joseph de m'accorder un emploi décent, de me sortir du chômage dans le nom Saint nom de Jésus et par l'intercession de la Vierge Marie.310/05 ─ Dupuy Pour Monique et Philippe Garcin, leur amour pour Louis, leur bienveillance, leur présence, leur acceuil. 609/05 ─ Marthe Martine Seigneur miséricordieux , Thierry a besoin de prière Il a des problèmes de santé , et ne sais plus que faire Quel médecin voir .je vous demande du fond du cœur De venir à son aide , de prier pour lui , afin qu’il guérisse Merci seigneur de venir à son aide . Amen. 609/05 ─ Jocelyne Que par l’intercession de Saint Christophe et de la Vierge, le Seigneur fasse qu’avant la fin de la semaine je devienne une excellente conductrice auto avec une parfaite maitrise du volant et des pédales. Que le bon Dieu me permette de faire face à toutes les dépenses occasionner par l’achat du véhicule. AMEN5