Faire un don
Vous êtes iciAccueil > Toutes les actualités > Témoignage : Comment vivre la foi au temps du coronavirus ?(2)

Témoignage : Comment vivre la foi au temps du coronavirus ?(2)

Messes publiques suspendues, rencontres en paroisse annulées… Comment vivre la foi au temps du coronavirus ? Nous vous donnons la parole avec une série de témoignages. 

Rencontre avec la famille Alberti.

POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER ?

Je m’appelle Antonella, nous avons vécu le confinement en famille avec Claudio, mon mari et nos 5 enfants de 14, 13 ans, 11 ans, 5 ans et 3 ans. Nous sommes mariés depuis 15 ans, nous sommes italiens (Milan).

Parlez-nous un peu de votre famille.

Mon mari est arrivé ici en 98, moi, en 2002, mon mari est Ingénieur et moi, femme au foyer. Au début on allait à la mission italienne, après à Notre-Dame. La question de choisir une paroisse est arrivée au moment de mettre les enfants au catéchisme. Une amie, témoin de notre mariage, nous a conseillé la paroisse de Saint-François, ce que nous avons fait.

Qu’avez-vous ressenti à l’annonce de l’arrêt des célébrations de toute l’Église catholique romaine pendant la crise coronavirus ?

Je dois avouer que j’étais très triste dans mon cœur, car c’est sans précédent et grave, j’ai ressenti qu’il me manquait quelque chose, aussi pour le lien d’amitié avec les pères de la paroisse. Je vais à la messe régulièrement. Nous avons regardé la messe à la télévision, mais je fais tout pour que ça ne soit pas un spectacle que l’on regarde et avoir un esprit participatif. Le manque de célébrations a finalement renforcé la pratique familiale

Comment ?

De petites choses, par exemple, je m’habille bien comme pour aller à la messe. Nous respections les temps assis, debout, à genoux à la consécration. Avec les enfants nous répondons aux psaumes, nous chantons. Comme si le prêtre est avec nous. Voilà ce que j’ai essayé avec les enfants, mais pour moi ce n’était pas la même chose, car il n’y avait pas le prêtre.

Vos prières et manières de prier ont-elles changé ?

Notre manière de prier a changé. Deux exemples : le soir à table c’est le temps de notre prière commune, car la journée mon mari est au travail. Avec mon mari, nous avons choisi de prier saint Riccardo Pampuri, saint des malades : il était médecin et membre de l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu et Frère. Nous avons appris la prière par cœur jour après jour, et nous sommes contents d’apprendre cette prière de dévotion envers les malades.  Avec les enfants, nous lui demandons d’avoir le même regard pour les autres qu’il a pu avoir. Nous sommes attachés à Saint Riccardo, car pendant les années d’université, nous allions à la messe dans une église où est présente la relique du saint.

Pour les petits, le soir avant d’aller coucher, je lis une histoire puis on a un moment de prière à genoux avec eux. Mais la prière a changé, car on prie maintenant pour ne pas tomber malade et on remercie pour la journée, pour tout ce qu’il y a de beau, pour le soleil, tout bêtement, parce qu’on a pu rester sur le balcon à jouer. On demande la protection pour les médecins, infirmière, malade, et leurs familles. La prière est plus spontanée, plus immédiate, avec une plus grande attention aux petites choses.

Comment avez-vous vécu la montée vers Pâques ?

Nous n’avons pas pu aller à Milan, voir la famille, alors que nous avons l’habitude de nous retrouver pour cette fête. C’était bizarre de rester à Genève.

Mais le confinement nous a conduits à l’essentiel, nous étions moins distraits par le phénomène de la consommation liée à cette fête et donc par l’achat des œufs de Pâques pour la famille élargie ou la préparation d’un grand repas… C’était tout simple et les enfants ont suivi les célébrations à la télévision avec nous, alors que quand nous sommes en Italie c’est plus difficile, car ils préfèrent passer du temps avec les cousins.

Nous avons suivi la messe sur Jeudi Saint à la télévision. Mon mari et moi, nous avons regardé « la passion du Christ » de Mel Gibson avec les grands en deux parties jeudi soir et vendredi soir. Ma fille aînée n’a pas regardé la deuxième partie en trouvant le film trop dur. Nous en avons parlé ensemble et cela a donné lieu à une belle discussion familiale autour du Christ.

Le vendredi il y a eu l’ostension du Saint Suaire, que nous avion pu voir lors d’une ostension publique, à Turin. C’était une très belle initiative avec les enfants.

Et à PÂQUES ?

Dimanche on a vu la messe du pape. Je ne m’attendais pas qu’elle soit quasiment toute en latin, il n’y avait même pas de sermon en italien, mais le commentaire du Pape était très bien.

Selon vous, quel est le rôle du prêtre lors du confinement ?

Je vois l’effort que les prêtres font en Italie. Ils sortent dans les rues pour bénir les maisons. J’ai vu une chose très belle, dans les Pouilles, où saint Michel est vénéré et le directeur du sanctuaire a ouvert exceptionnellement les reliques pour prendre l’épée de Saint-Michel.

Nous recevons la newsletter de notre paroisse, avec un commentaire d’un des pères, un témoignage des familles ou d’une association qui s’occupe de donner les repas à des personnes seules. J’espère vite retrouver la messe, les sacrements et la possibilité de se confesser, ainsi que la reprise du catéchisme.

A suivre d’autres témoignages sur la foi au temps du coronavirus. 

SD&C, avril 2020

Image: foi et coronavirus – Fred de Noyelle / Godong

 

 

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

découvrez aussi...
Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !
Intentions de prière
05/08 ─ Adelphe Thibaut Maman Marie, je te rends grâce pour tout. Je viens te demander de m'aider par ta glorieuse intercession auprès de notre Seigneur Jésus-Christ à obtenir maintenant un emploi stable et bien rémunéré, j'aimerais obtenir maintenant un CDI pour me sortir de cette situation d'angoisse et de stress. Merci Bienheureuse Mère de Dieu de me venir en aide,Amen104/08 ─ baptiste - Je voudrais des prières pour trouver un emploi en médiathèque en Bretagne, pour restaurer mon mariage, trouver mon logement et être délivré des soucis financiers et des oppressions spirituelles ! Que j'arrête de mentir et de fumer ! Soyez bénis !103/08 ─ Paula Pour François le papa du père Elie décédé .302/08 ─ Cristina Merci de prier pour mon couple, le 6 août on fête nos 10 ans de mariage et depuis quelques temps déjà on arrive plus à trouver de l'harmonie et du dialogue entre nous. Seigneur je te demande libère nous de tout ce qui nous bloque et aide nous à nous retrouver à nous comprendre et à élever notre fils dans l'amour. Bénit Seigneur mon couple. Amen302/08 ─ baptiste - Je voudrais des prières pour trouver un emploi en médiathèque en Bretagne, pour restaurer mon mariage, trouver mon logement et être délivré des oppressions spirituelles ! Soyez bénis !331/07 ─ Marie-Thérèse Sainte Vierge Marie protégez toute cette famille et que je revoie un jour ces trois petites filles. Protégez leur papa de la maladie.329/07 ─ Stéphane Pour Stéphanie mariée à un journaliste en Suisse ayant deux enfants : Alice et Benjamin et qui récidive pour un cancer du sein. Ils viennent se reposer cet été chez leurs parents à Lancieux en Bretagne en France. Pour qu'elle subisse le meilleur traitement possible... 325/07 ─ Briner paula Pour tout les malades seigneur prend pitié..423/07 ─ Olivia Priez pour moi s'il vous plaît, j ai raté le bac deux fois il y à 17 ans maintenant et je vais le repasser une troisième dans quelques semaines. Je viens vous demander de l aide spirituelle afin que je puis le décrocher avec la grâce de DIEU. Et que cette pandémie qui perturbe le monde soit éradiquée que DIEU nous protège. AMEN523/07 ─ Vincent Il y a plus d’un an, j’ai fait un burn-out dû à du harcèlement moral sur ma place de travail. En dépression, je souhaite retrouver Confiance en Moi et Énergie de Vie pour cette fois me mettre aussi au service de la Communauté. Merci de prier pour moi.5