Faire un don
Vous êtes iciHome > Toutes les actualités > L’Assemblée générale de l’Eglise catholique romaine à Genève accueille la future présidente du Conseil pastoral cantonal et approuve les comptes 2018

L’Assemblée générale de l’Eglise catholique romaine à Genève accueille la future présidente du Conseil pastoral cantonal et approuve les comptes 2018

Mme Catherine Riedlinger succédera le 1er octobre 2019 à M. Jean Tardieu à la tête du Conseil pastoral cantonal (CPC). La future présidente a été accueillie par l’Assemblée générale de l’Eglise catholique romaine (ECR). Réunie au Cénacle le 5 juin dernier sous la conduite de Mme Beatrix Leroy Jeandin, présidente de l’ECR – Genève, l’assemblée a notamment approuvé les comptes 2018, déficitaires.

Genève, 6 juin 2019

Après plus de dix ans à la présidence du Conseil pastoral cantonal (CPC), M. Jean Tardieu quittera ses fonctions à la fin du mois de septembre 2019. Il passera le témoin à Mme Catherine Riedlinger, selon le choix validé le mois dernier par le CPC, organe de délibération autour du Vicaire épiscopal. « Nous sommes heureux d’accueillir Mme Riedlinger parmi nous », s’est réjoui Michel Colin, adjoint du Vicaire épiscopal, lors de l’Assemblée générale du 5 juin dernier au Cénacle. M. Tardieu passera officiellement les rênes du CPC à Mme Riedlinger lors de la rentrée pastorale qui réunira l’ensemble des agents pastoraux le 1er octobre 2019 à 15h00 au Cénacle.

Genevoise, Mme Riedlinger (68 ans) est actuellement responsable du Conseil de communauté de la paroisse de Collonge-Bellerive (Unité pastorale d’Arve-Lac). Membre du mouvement des Focolari et diplômée de l’Ecole Supérieure d’Art Visuel (Beaux-Arts), elle a enseigné durant 36 ans les arts visuels et l’histoire de l’art aux élèves du cycle d’orientation de Genève. Elle a accepté d’assumer la présidence du CPC, un mandat exigeant et entièrement bénévole, « par amour pour l’Eglise », a-t-elle confié. « Cette fonction signifie la part prise par les laïcs dans la responsabilité de l’Eglise, dans un processus de décision synodale », a expliqué M. Colin en remerciant chaleureusement Mme. Riedlinger.

Approbation des comptes 2018

L’Assemblée générale s’est penchée sur les comptes 2018, moins réjouissants que ceux de l’année 2017, puisqu’ils enregistrent un résultat final déficitaire d’environ 3,2 millions de francs, contre un bénéfice de 1,7 million l’année précédente. « La situation est toutefois moins négative qu’il n’y paraît », a souligné le Secrétaire général Dominique Pittet dans sa présentation.

Si le rendement du patrimoine immobilier confirme être la partie solide du financement des activités de l’Eglise catholique romaine à Genève, les dons, comme le rendement du patrimoine mobilier, confirment leur tendance à la volatilité, explique le rapport de gestion 2018 présenté à l’Assemblée.

Le compte d’exploitation 2018 présente des produits pour un montant de 8,3 millions de francs, dont 7,6 millions provenant des dons et contributions. Les charges d’exploitation s’élèvent à 11,6 millions de francs, dont 8,5 millions pour les charges de personnel. Le résultat d’exploitation présente donc un déficit de 3,2 millions de francs, quasi identique à celui de 2017, a expliqué M. Pittet en soulignant la confirmation de la tendance à la baisse des résultats des campagnes d’appel aux dons.

Du côté du patrimoine immobilier, les produits sont stables et le bénéfice net s’élève à 2,9 millions de francs, en légère augmentation par rapport à 2017.

C’est du côté du patrimoine mobilier, et de la valeur du portefeuille bancaire, qu’il faut chercher la grande différence par rapport aux comptes 2017. En effet, au 31 décembre 2018, la valeur des placements comptabilisés était d’environ 37,7 millions de francs, en diminution au regard des 39,5 millions de la fin de l’année précédente. Le recul est lié à la baisse des marchés lors du dernier trimestre 2018 et principalement composé par une diminution des titres non vendus. Il s’agit donc d’une perte comptable et la reprise des marchés en 2019 l’avait déjà effacée en février 2019, a détaillé le Secrétaire général en soulignant que le portefeuille de l’Église a subi une baisse moins importante que les marchés, preuve de la prudence des placements effectués. Ces comptes ont été approuvés à l’unanimité par l’Assemblée générale.

2018, une année importante

L’Assemblée a par ailleurs été l’occasion de revenir sur les événements majeurs de l’année 2018, marquée notamment par la venue du pape François en juin 2018, l’approbation par le CPC des nouvelles orientations pastorales, dont les axes serviront de boussole aux actions de l’Eglise à Genève ces prochaines années (2019-2023), et par le lancement de la nouvelle ligne graphique de l’Eglise catholique romaine à Genève, avec notamment une refonte du site. La nouvelle identité visuelle habille ainsi le dernier rapport d’activité de l’Eglise à Genève, distribué lors de l’Assemblée.

Bicentenaire

Le Vicaire épiscopal, l’abbé Pascal Desthieux, a enfin annoncé deux importants événements prévus en septembre pour le bicentenaire du rattachement de Genève au diocèse de Lausanne, avec un voyage à Fribourg, le dimanche 8 septembre prochain, et une conférence publique sur les circonstances de l’entrée de Genève dans le diocèse, le vendredi 20 septembre à l’Université.  Plus d’informations sur ces événements seront communiquées très prochainement.

La prochaine assemblée  générale se déroulera le 27 novembre 2019. 

Silvana Basseti

Responsable de l'Information

Prendre contact

Continuons ensemble à œuvrer
pour nos prochains :

Apporter mon soutien

Pas encore inscrit(e) à notre newsletter ? Ne ratez aucune actualité ni aucun événement à venir
Inscrivez-vous à la Newsletter !